Que dit-on outre-Sarine?
 12.06.2019, 14:00

Femmes cadres, congé paternité, élu UDC, architecte nazi, que dit-on outre-Sarine?

chargement
Sur le plan fédéral, une initiative en faveur d'un congé paternité a été déposée.

Revue de presse Nous passons en revue la presse alémanique: quels sont les sujets qui font causer là-bas? Cette semaine, la part des cadres féminines dans l’administration communale à Berne, le congé paternité du côté de Bâle-Campagne, le silence des responsables de l’UDC et la réalisation d’un architecte nazi à Zurich font partie de notre réflexion.

Dans le «Bund»

Comment le nombre de cadres féminines a augmenté à Berne

Selon un récent rapport, 18% des postes de cadres sont occupés par des femmes dans l’administration publique, en Suisse. A la Ville de Berne, ce pourcentage atteint 30,3% contre 27% il y a six ans. Une hausse qui n’est pas due à un quota imposé. En 2013, le nouveau directeur des finances et du personnel, le PLR Alexandre Schmidt a constaté, en premier lieu, que les candidatures féminines étaient rares. Des mesures ont été prises pour y remédier. La commune dispose de 28 instruments pour, entre autres, simplifier la conciliation des vies familiale et professionnelle, des temps de travail flexibles et le partage du travail. En 2015, 19 des 36 postes de cadre de l’administration à repourvoir l’ont été par des femmes.

Dans la «Basler Zeitung»

Le débat sur le congé paternité atteint Bâle-Campagne

Les employés de l’administration de Bâle-Campagne devraient bénéficier de 10 jours de congé paternité au lieu de cinq actuellement. C’est ce que réclame la conseillère d’Etat Florence Brenzikofer, membre des Verts. Sa proposition doit être traitée par le législatif cantonal, ce jeudi. Selon elle, la règle actuelle ne correspond plus à la réalité sociale présente. Toujours plus de pères ont aujourd’hui besoin de passer davantage de temps avec leurs enfants, à savoir depuis leur naissance. Ce serait aussi un argument dans le contexte de concurrence sur le marché du travail. Coop et Migros octroient 15 jours de congé paternité, Novartis a même récemment passé à 18 semaines, rappelle Florence Brenzikofer.

Dans l’«Aargauer Zeitung»

La tête de l’UDC dans le pétrin à cause d’Andreas Glarner

La semaine dernière, le conseiller national argovien Andreas Glarner a diffusé sur Facebook une note d’une enseignante zurichoise informant les parents d’élèves musulmans qu’ils pouvaient demander une dispense pour leurs enfants s’ils désiraient fêter la fin du ramadan. Y figuraient son nom et son numéro de téléphone portable. Elle a été inondée de coups de fil. Depuis, le politicien s’est excusé. Un comportement qui n’a, jusqu’à présent, provoqué aucune réaction à la tête de l’UDC. On passe l’éponge semble être la stratégie. Ça ne plaît pas à tout le monde, au sein du parti. Mais, pour l’instant, ces voix ne veulent pas se faire entendre dans les médias. Ils adresseront leurs critiques en interne.

Dans le «Tages Anzeiger»

Un bâtiment de Zurich, œuvre d’un architecte nazi

Né à Genève en 1880, Alexander von Senger a été un architecte des nazis. Dans les années 1930, depuis sa chaire de Munich, il a mené une croisade contre la construction moderne. Il a traité Zurich de deuxième Moscou. Il a fait carrière comme dénonciateur pour la Gestapo et a été condamné par un tribunal suisse comme indicateur nazi. Avant tout cela, il a concrétisé son idée de style architectural dédié à la race pure, à Zurich. Il a été construit avant la Première Guerre mondiale. Le bâtiment appartient aujourd’hui à Swiss Re. L’architecte est mort en 1968. Aucune plaque ne le rappelle sur l’immeuble. L’entreprise, à l’occasion d’une rénovation il y a 20 ans, l’a meublé avec des objets signés par son ennemi juré, Le Corbusier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Revue de presseGrève du 14 juin, égalité salariale, capitale et aide sociale à Berne, que dit-on outre-Sarine?Grève du 14 juin, égalité salariale, capitale et aide sociale à Berne, que dit-on outre-Sarine?

Revue de presseClimat, aînés, UDC, chaton, que dit-on outre-Sarine?Climat, aînés, UDC, chaton, que dit-on outre-Sarine?

Top