Que dit-on outre-Sarine?
 05.09.2019, 16:30

Eau, bombe, social, hôpital, que dit-on outre-Sarine?

chargement
Dans 28 communes zurichoises, l'eau reste potable pour les consommateurs, malgré la présence de pesticides en trop grand nombre dans certaines sources.

Revue de presse Nous passons en revue la presse alémanique: quels sont les sujets qui font causer là-bas? Cette semaine, la qualité de l’eau dans le canton de Zurich, le désamorçage d’une bombe dans celui d’Argovie, l’aide sociale du côté de Berne et la politique hospitalière des deux Bâles font partie de notre sélection.

Dans le «Tages Anzeiger»

Zurich: trop de pesticides dans certaines eaux communales

L’Office fédéral de l’environnement a tiré la sonnette d’alarme en août. Les eaux souterraines de Suisse sont polluées, en particulier par des substances dues à l’agriculture. Les communes zurichoises ne sont pas épargnées par ce problème. Le canton a communiqué à 28 communes que la valeur limite pour l’eau potable a été clairement dépassée en raison de résidus d’un pesticide dans certaines de leurs eaux souterraines. Pour y remédier, elles pourraient mélanger les eaux de diverses sources. Ces résultats n’ont été commentés que de manière sommaire. Le laboratoire cantonal, sur son site, fait observer que boire l’eau courante est sans risque et qu’il n’existe aucun danger pour la santé des consommateurs.

Dans l’«Aargauer Zeitung»

Argovie: la bombe a dormi au poste de police

Mercredi après-midi, à Buchs dans le canton d’Argovie, la police a évacué une bombe datant de la Deuxième Guerre mondiale. Un quartier et ses environs ont été sécurisés, des commerces et des immeubles évacués. Des spécialistes ont pris soin de sécuriser la bombe avant de la désamorcer, puis de la détruire. Le plus piquant de l’histoire est que cette bombe antipersonnel, utilisée par la Wehrmacht durant la Deuxième Guerre mondiale, avait été apportée dans un poste de police d’Aarau, il y a quelque temps. C’est durant son transport vers Buchs, dans un lieu destiné à ce type de matériel, que les policiers se sont rendu compte de sa dangerosité. Ils ont donc stoppé net et appelé les spécialistes à la rescousse.

Dans le «Bund»

Aide sociale: une franchise pour les communes bernoises

Le Grand Conseil bernois, par 85 voix contre 68, a accepté une motion demandant que les communes paient une franchise pour financer l’aide sociale matérielle. Le but de cette proposition est de faire reculer les dépenses d’aide sociale. Pour les partisans de la motion, les communes et les services sociaux auraient ainsi intérêt à ce que leurs clients et clientes se réinsèrent au plus vite. La gauche s’est opposée en vain à ce texte issu des rangs de l’UDC. Pour le député Samuel Krähenbühl, ce système similaire donne entière satisfaction sur le plan scolaire. Les communes de Berne, d’Ostermundingen et d’Ittigen ont déjà fait part de leurs critiques par rapport à la décision du Grand Conseil.

Dans la «Basler Zeitung»

Bâle: une liste hospitalière commune aux deux cantons

Les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne ont construit ensemble une liste hospitalière. Ils veulent ainsi freiner les coûts de la santé. Il s’agit, par ce biais, de limiter les prestations des hôpitaux et de réduire les capacités inutiles. Les statistiques, du côté de Bâle, indiquent qu’il y a trop d’opérations. Certaines seraient même inutiles. Cela est conforme à la volonté du peuple, puisque les électeurs des deux cantons ont clairement voté le 10 février en faveur d’un plan de santé commun. Les directeurs de la santé des deux cantons ont l’intention de mettre en œuvre ce mandat pour le secteur stationnaire dès que possible. Les hôpitaux peuvent postuler pour figurer sur la liste depuis mercredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Revue de presseDrapeau, aînés, porcs et gratte-ciel, que dit-on outre-Sarine?Drapeau, aînés, porcs et gratte-ciel, que dit-on outre-Sarine?

Top