Points de vue

Vœux pieux pour Kaboul

chargement

Point de vue Pour le poète, essayiste et chroniqueur Nicolas Rousseau, tant que durera la complaisance occidentale à l’égard des régimes théocratiques, les dictatures islamistes auront un bel avenir devant elles.

 25.08.2021, 17:27
Premium
Nicolas Rousseau s'étonne des réactions des chancelleries occidentales. Ici, des combattants talibans patrouillant à Kaboul, le 19 août 2021.

Qu’après la chute de Kaboul, Chinois, Iraniens, Russes ou Turcs s’empressent de dire qu’ils travailleront avec le nouveau pouvoir taliban, rien d’étonnant à cela! Ils ne se sont jamais souciés de respecter les droits humains et d’isoler les dictatures. Seuls comptent leurs intérêts directs et immédiats.

Que des chancelleries occidentales leur emboîtent le pas, disant espérer pour le nouvel Afghanistan un gouvernement inclusif et respectueux du droit des femmes, voilà qui est plus...

À lire aussi...

Point de vueUn vieil homme blanc… La chronique de Nicolas RousseauUn vieil homme blanc… La chronique de Nicolas Rousseau

CaricaturePoint de vue de Nicolas Rousseau: «Capitulations en rase campagne»Point de vue de Nicolas Rousseau: «Capitulations en rase campagne»

Top