Points de vue
 26.11.2018, 12:01

Point de vue de Xavier Comtesse: «Bien comprendre la révolution numérique»

chargement
L'industrie 4.0, ici un robot piloté par une tablette prépare un café, est en plein développement.

 26.11.2018, 12:01 Point de vue de Xavier Comtesse: «Bien comprendre la révolution numérique»

Numérique «La révolution numérique commence à transformer tous les secteurs d’activité», écrit Xavier Comtesse, qui pense la manufacture de demain. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer régulièrement sur des sujets d’actualité.

Tout le monde semble déjà accoutumé au numérique, alors pourquoi parler de révolution? Pour imposer un nouveau buzz? Non. Trois phénomènes relativement récents en informatique justifient pleinement l’intérêt pour la révolution numérique.

D’abord les Big Data, à savoir la capacité de traiter de très grandes quantités de données. Pas seulement des données «structurées» comme les chiffres que l’on trouve dans un tableau Excel, mais aussi «non structurées», comme des articles scientifiques ou des images.

Ensuite, l’intelligence artificielle et surtout les algorithmes auto-apprenants. Ces programmes informatiques sont capables d’évoluer en situation inattendue. Enfin, les capacités de calcul exponentielles des ordinateurs, héritées des machines de jeux vidéo. Cet ensemble «hardware et software» a donné une toute nouvelle dimension à l’informatique, c’est pourquoi on parle de révolution.

Songeons que l’on est passé de véhicules automatiques, comme celui du Fun’ambule de la gare de Neuchâtel, aux bus autonomes, qui circulent à Marly, près de Fribourg: ce n’est pas du tout le même type de problèmes à résoudre. L’un circule dans un environnement déterminé et stable, défini par les rails, l’autre évolue dans l’environnement complexe et aléatoire de la circulation routière.

Impossible de tout prévoir et de tout programmer. Il faut donner à la machine des capacités d’autonomie et d’apprentissage en fonction des millions de données que des capteurs lui fournissent et ceci, en temps réel.

La révolution numérique est donc un saut dans l’inconnu. On passe d’un monde programmé pour du prévisible comme la comptabilité d’entreprise ou les robots assembleurs industriels, à un monde dans lequel évoluent des machines auto-apprenantes qui modifient leur comportement sans intervention humaine.

La révolution numérique commence à transformer tous les secteurs d’activité: du commerce (Amazon Go) à la banque (fintech), de l’usine (Industrie 4.0) aux transports (Google car) et de l’école (apprentissage à distance) à la maison (domotique) ou encore de la ville (smart city) à la campagne (tracteurs autonomes)… Pour ne donner que quelques exemples de cette méga transformation à venir!


Top