Points de vue
 24.10.2019, 12:00

Point de vue de Simon Frenkel: «Mâles marrants»

chargement
Les astronautes Jessica Meir et Christina Koch ont effectué une sortie dans l’espace la semaine dernière.

Réseaux sociaux «Sous prétexte de rire, il est d’étranges mâles qui se laissent aller.» Simon Frenkel, troubadour franco-folk, relève un florilège de commentaires pas drôles à propos de la sortie dans l’espace de deux femmes astronautes. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer régulièrement sur des sujets d’actualité.

Ainsi deux femmes font une mission spatiale. Et «Le Progrès», journal qui, à l’occasion de cet article, ne porte manifestement pas très bien son nom, titre: «Deux femmes sortent seules dans l’espace» (18 octobre 17h13). Seules. A deux. Mais seules. Car sans… la douce protection d’un homme?

Et, sous prétexte de rire, il est d’étranges mâles qui se laissent aller, émoustillés par leurs pets, à commenter l’action.

Parfois le rire cache un hurlement de peine.

Sans doute pensent-ils qu’ils sont forts en thème, mais pas qu’ils propagent un rire asservi au système. Voici donc un florilège, choisi parmi les commentaires de la publication de Trust My Science (sur Facebook, 17 octobre 14h11):  «Au moins les combinaisons seront repassées!»

«Quand elles vont se rendre compte qu’elles sont habillées pareil, elles vont annuler la sortie.»

«En espérant qu’il n’y aura pas de créneau à faire avec la navette.»

«Il en faut bien sûr à l’ISS pour faire le ménage et la bouffe.»

«Et dire que les chiens sont montés avant les femmes.»

«Les femmes ont aussi le droit d’atteindre le 7e ciel.»

Et, parfois, les mêmes remarques par dizaines. Ces mêmes blagues, au fond pas drôles parce qu’elles ne font qu’expliciter un préjugé, mais déjà tellement entendues qu’elles ont autant de saveur qu’une chiclette passée par une vingtaine de bouches.

Ils argueront que c’est pour rire, qu’il faut s’acheter un sens de l’humour. Mais qu’allons-nous chercher dans la goguenardise, si ce n’est des raisons d’assumer vantardise, bête méchanceté et posture certaine? Parfois le rire cache un hurlement de peine.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Seconde mainPoint de vue de Simon Frenkel: «Texaid»Point de vue de Simon Frenkel: «Texaid»

ForumPoint de vue de Simon Frenkel: «Jouxtant une place publique»Point de vue de Simon Frenkel: «Jouxtant une place publique»

ForumPoint de vue de Simon Frenkel: "Identité multiple"Point de vue de Simon Frenkel: "Identité multiple"

Top