Points de vue

Point de vue de Sera Pantillon: «Un cruel manque d’ambition»

chargement

Territoire «Notre petit territoire suisse n’est pas extensible, aucun territoire ne l’est», écrit Sera Pantillon, présidente des Jeunes Verts neuchâtelois. Elle évoque la nouvelle loi cantonale sur l’aménagement du territoire.

 29.03.2019, 12:00
Les communes – ici Savagnier – se verront attribuer de meilleurs outils permettant de faciliter leur planification territoriale.

Le vote de mardi du Grand Conseil sur la Loi cantonale sur l’aménagement du territoire (LCAT) permet au canton de Neuchâtel de respecter les délais imposés par la Confédération à la suite de l’acceptation de la révision de la loi fédérale acceptée en 2013. Issue d’un consensus, la LCAT a été jugée comme «équilibrée» par la quasi-totalité du Grand Conseil.

Equilibrée, cette loi l’est effectivement: d’un côté, on n’augmente que légèrement la taxe sur la plus-value qui sera captée sur des biens fonciers qui verront leur valeur augmenter suite aux changements de zone, de l’autre, les communes se verront attribuer de meilleurs outils permettant de faciliter leur planification territoriale et la densification exigée par la loi fédérale.

On ne peut donc pas reprocher à cette loi d’être mauvaise puisque, au contraire, elle va dans une logique de densification et qu’elle doit de toute façon respecter les directives figurant dans la loi fédérale. Le problème réside ailleurs, au cœur même de la manière dont nous appréhendons notre espace, notre territoire. Il réside dans le refus de l’initiative pour stopper le mitage sur la longue durée.

 

Il faut agir maintenant pour la sauvegarde de nos terres agricoles afin de protéger ceux et celles qui cultivent la terre

Car, même si les nouvelles législations cantonale et fédérale vont certainement dans le bon sens, elles n’y vont pas assez rapidement. Durant ces 24 dernières années, la Suisse a perdu plus de 850 km2 de terres cultivables. Cette évolution affolante devrait alarmer, mais elle ne semble pas résonner suffisamment au sein des institutions, ni du peuple.

La LAT, bien que limitant le mitage du territoire puisqu’elle préconise tout de même une densification intelligente du territoire bâti, n’empêche pas le mitage programmé, puisque l’on pourra continuer à déclasser des terrains non-constructibles tous les quinze ans!

Notre petit territoire suisse n’est pas extensible, aucun territoire ne l’est. Comme nombre d’autres thématiques ayant trait à l’écologie, nous n’avons aujourd’hui pas le luxe de nous permettre des solutions consensuelles. Il faut agir maintenant pour la sauvegarde de nos terres agricoles afin de protéger celles et ceux qui cultivent la terre, et la terre elle-même.

Nous accueillons désormais pour notre rendez-vous «Point de vue» de jeunes politiciens neuchâtelois. Ils s’expriment sur des sujets d’actualité qui les préoccupent.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Point de vueAccord-cadre: une question cruciale devant le peuple?Accord-cadre: une question cruciale devant le peuple?

Point de vueLa «salade verte» de ma tanteLa «salade verte» de ma tante

Point de vueBouleversée et bouleversanteBouleversée et bouleversante

Point de vueObsession royale au pays de l’oncle SamObsession royale au pays de l’oncle Sam

Point de vueLa lutte pour la reconnaissanceLa lutte pour la reconnaissance

Top