Points de vue
 05.07.2019, 12:00

Point de vue de Nicolas Turtschi: «Votera, votera pas?»

chargement
Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds sera-t-il de nouveau élu par le législatif? Les citoyens trancheront en novembre.

Election «La solution d’une élection par le législatif a ce gros avantage: elle le renforce!», écrit Nicolas Turtschi, militant du Parti ouvrier et populaire. Les citoyens chaux-de-fonniers devront voter sur ce principe en novembre prochain.

Les Chaux-de-Fonniers voteront sur la future modalité d’élection de leur Conseil communal. Actuellement élu directement par le peuple, il pourrait l’être par le Conseil général, avec des sièges attribués proportionnellement aux partis selon les résultats des élections.
On peut trouver des arguments pour et contre.

D’une part, cela ôte au peuple une de ses possibilités de participation à la vie politique. Cela peut également conduire à des «arrangements» entre partis. Enfin, il existe un risque de nomination des candidats les plus consensuels, comme c’est le cas au Conseil fédéral.

D’autre part, une élection à la proportionnelle limite grandement les «magouilles», chacun d’entre eux disposant de sièges attribués. De plus, il est éminemment problématique qu’un exécutif ne soit pas entièrement responsable devant son législatif, car c’est bien le législatif qui a pour rôle de décider du fonctionnement de la société durant la législature. L’exécutif n’est là «que» pour appliquer au mieux ces décisions.

Rappelons au Conseil communal qu’il n’est pas au-dessus du Conseil général.

Si aucun de ces systèmes n’est dépourvu d’inconvénients, la solution d’une élection par le législatif a ce gros avantage: elle le renforce! À l’heure des populismes et alors que certains élus – ici ou à Genève – estiment n’avoir aucun compte à lui rendre, il semble malheureusement nécessaire de les faire redescendre sur Terre et de renforcer le pouvoir du peuple, et de son législatif.

Rappelons au Conseil communal qu’il n’est pas au-dessus du Conseil général, mais bien à son service et, à travers lui, au nôtre, durant toute la législature, et pas que lors des élections.

Nous accueillons désormais pour notre rendez-vous «Point de vue» de jeunes politiciens neuchâtelois qui s’expriment sur des sujets d’actualité qui les préoccupent.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Economie circulairePoint de vue de Marc Münster: «Economie circulaire: une nouvelle façon de penser?»Point de vue de Marc Münster: «Economie circulaire: une nouvelle façon de penser?»

MultinationalesPoint de vue de Marc-André Nardin: «Liberté et responsabilité vont de pair»Point de vue de Marc-André Nardin: «Liberté et responsabilité vont de pair»

ÉconomiePoint de vue de Jean-Pierre Palix: «L’hélicoptère à monnaie passe par le Val-de-Ruz»Point de vue de Jean-Pierre Palix: «L’hélicoptère à monnaie passe par le Val-de-Ruz»

PandémiePoint de vue de Rémy Cosandey: «Créer un fonds de solidarité»Point de vue de Rémy Cosandey: «Créer un fonds de solidarité»

AsilePoint de vue de Pierre Bühler: «C’est bien, mais pas assez!»Point de vue de Pierre Bühler: «C’est bien, mais pas assez!»

Top