Points de vue
 15.05.2020, 12:22

Point de vue de Maxime Cario: «Il faut sauver nos communes!»

chargement
La Grande Béroche: une des dernières fusions de communes en date dans le canton de Neuchâtel.

Fusions «Dans les grandes communes, le travail des conseillers généraux miliciens sera rendu impossible par la surcharge de travail», écrit, à propos des fusions, Maxime Cario, membre des Jeunes UDC Neuchâtel et conseiller général à Cortaillod.

Les fusions de communes sont motivées par un vieux rêve: celui de faire table rase du passé et de tout changer. Je crois qu’il vaut toujours mieux améliorer ce qui existe que le supprimer pour quelque chose qui ne sera jamais ce dont on a rêvé.

Les habitants des nouvelles communes ont vite vu les désavantages, par exemple, les administrations, les infrastructures et les écoles inatteignables. Imaginez ce que serait une commune de Boudry, Milvignes et Cortaillod, traversée par une autoroute, une route cantonale et une voie de chemin de fer, et encore aujourd’hui des champs! Et on est loin d’être certain que les fameuses économies d’échelle seront au rendez-vous.

Dans les grandes communes, les conseils généraux miliciens seront impuissants.

Alors tout ça pourquoi? Sans doute pour satisfaire l’égoïsme et l’ambition de quelques-uns

Dans les grandes communes, le travail des conseillers généraux miliciens sera rendu impossible par la surcharge de travail et par la méconnaissance du territoire. Avec ma petite expérience de commissaire à l’urbanisme à Cortaillod, je peux témoigner que mon village est déjà bien assez grand! Dans les grandes communes, les conseils généraux miliciens seront impuissants face aux Conseils communaux nécessairement professionnels.

Enfin, professionnaliser les charges publiques n’est pas souhaitable. Comme ces charges sont électives, la situation professionnelle et économique de leurs titulaires sera forcément précaire. Le risque est grand que le désintérêt pour ces charges s’accroisse et que se constitue une caste politique dont les membres se protègent mutuellement.

Alors tout ça pourquoi? Sans doute pour satisfaire l’égoïsme et l’ambition de quelques-uns, et aussi pour donner à l’État toute latitude puisque les oppositions potentielles seront moins nombreuses.

Nous accueillons pour notre rendez-vous «Point de vue» de jeunes politiciens neuchâtelois qui s’expriment sur des sujets d’actualité qui les préoccupent.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

JubiléVal-de-Travers, précurseure des fusions neuchâteloisesVal-de-Travers, précurseure des fusions neuchâteloises

RapprochementLa fusion de Neuchâtel et ses voisines progresse à grand pasLa fusion de Neuchâtel et ses voisines progresse à grand pas

Top