Points de vue

Point de vue de Claude-Alain Kleiner: «Neuchâtel, l’exception culturelle?»

chargement

Éducation La Haute Ecole de musique, comme le CSEM ou Microcity, est indispensable au rayonnement du canton, estime le pédagogue Claude-Alain Kleiner. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer régulièrement sur des sujets d’actualité.

 29.04.2019, 17:00
En mai 2018, des étudiants de la Haute Ecole de musique ont joué dans la rue pour sensibliser le public.

Décidément, notre canton a mal à sa culture… Après le Bibliobus du Val-de-Ruz, le Musée des beaux-arts du Locle, c’est au tour de la Haute Ecole de musique (HEM) de passer sous les fourches caudines de l’autorité politique!

A grands coups de slogans trompeurs car réducteurs: «Deux millions de francs pour cinq étudiants neuchâtelois!» ou, dans un contre-projet aux relents de baroud de déshonneur: «Treize Neuchâtelois pour 20 millions de francs depuis 2010…» A verser ainsi dans le populisme, le Conseil d’Etat sera bientôt tenté de facturer un montant de «rétrocession aux coûts de formation» aux élèves quittant le canton après l’école obligatoire!

En octroyant plusieurs millions de francs à un soutien à l’éducation musicale scolaire au cours des trente dernières années, nous pensions que le Conseil d’Etat rejoignait cette belle idée que la musique devait devenir la seconde langue de toutes les écoles du monde. Car, la force d’une pratique musicale précoce réside dans sa faculté à innerver le tissu musical d’une société, les chœurs et les fanfares notamment. En étêtant l’édifice de la formation musicale, l’incohérence de l’exécutif nous prouve l’inverse.

«La culture est un produit de luxe à partager!» Rejoignons la philosophe Barbara Cassin, la culture élitiste de l’entre-soi est signe de défaite. Ciment fondateur de nos sociétés, la culture pour tous agit comme un «accélérateur de particules» de la tolérance et du respect d’autrui. Au contraire, l’inculture devient le carburant de la colère et de la violence. Ainsi, justifier la dépense culturelle par son seul rapport économique témoigne d’une posture perverse.

Comme l’Université, Microcity, le CSEM, la Haute Ecole de Musique de Neuchâtel est un site de formation utile aux étudiants de toutes nationalités, indispensable à la culture musicale de notre canton et primordiale au rayonnement de Neuchâtel dans le monde.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MusiqueLe missile du Conseil d’Etat neuchâtelois pour torpiller l’initiative «HEM»Le missile du Conseil d’Etat neuchâtelois pour torpiller l’initiative «HEM»

Grand ConseilL’avenir de la HEM devrait se jouer devant le peuple en novembre 2019L’avenir de la HEM devrait se jouer devant le peuple en novembre 2019

Top