Points de vue
 25.04.2018, 12:00

Point de vue de Claude-Alain Kleiner: "Le goût de l'avenir!"

chargement
Pour Claude-Alain Kleiner, l'Ecole se meut dans un inconfort grandissant.

Forum "L’Ecole semble administrée par quelques gérants et chefs de rayons", juge le pédagogue Claude-Alain Kleiner. Découvrez son point de vue: comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer régulièrement sur des sujets d’actualité.

Lorsqu’Albert Jaccard, dénonçant le caractère sélectif de nos systèmes scolaires, cite Auguste Bachelard: «Il faut mettre la société au service de l’école et non l’école au service de la société!», il conforte notre croyance en l’Ecole de la République. «Faire société!», mission citoyenne, républicaine et démocratique de l’Ecole. Son organisation, ses méthodes, ses programmes, ses horaires, son système d’évaluation, ses supports didactiques et surtout, sa pédagogie, doivent incarner ce pacte social et sociétal. Grâce à une philosophie citoyenne, une vision de l’Homme et de ses rapports avec autrui. Le paysage scolaire ne reflète, hélas, pas cette volonté. L’Ecole semble administrée par quelques gérants et chefs de rayons, licenciés en logiciel Excel plutôt qu’en philosophie.

Isolée dans une société fragmentée par un communautarisme exacerbé, confrontée aux incivilités, l’Ecole gère ces situations d’urgences occultant l’essentiel: construire une société laïque, ouverte et fraternelle. Dès lors que ces violences sont les fruits de l’inculture, du manque d’éducation et de l’effritement du contrôle social, l’Ecole semble être l’ultime recours au traitement du mal à ses racines.

Paradoxalement, on assiste à une tolérance toujours plus grande aux violences verbales des réseaux sociaux, au racisme, aux formes sournoises du harcèlement en même temps qu’on observe une intolérance au parler vrai et à la dénonciation de ces maux. Cet immobilisme d’un monde politique assoupi incapable de dessiner un projet de société fait que l’Ecole se meut dans un inconfort grandissant. 

Repenser un avenir solidaire… Croire en l’Ecole de la République, parce que, comme le dit Julia Gillard: «L’éducation est un investissement patient dans un monde impatient!» 

Faire société, c’est développer «durablement» le goût de l’avenir! 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FiscalitéPoint de vue d’Antoine de Montmollin: «Imposer les grandes successions plutôt que le travail?»Point de vue d’Antoine de Montmollin: «Imposer les grandes successions plutôt que le travail?»

RéfugiésPoint de vue de Rémy Cosandey: «La dignité humaine bafouée à Lesbos»Point de vue de Rémy Cosandey: «La dignité humaine bafouée à Lesbos»

Hockey sur glacePoint de vue de Jacques-André Tschoumy: «La ferveur de tout un peuple»Point de vue de Jacques-André Tschoumy: «La ferveur de tout un peuple»

EnvironnementPoint de vue de Julien Noyer: «Plastiques: la carotte et le bâton»Point de vue de Julien Noyer: «Plastiques: la carotte et le bâton»

SociétéPoint de vue de Denis Müller: «Que nous reste-t-il en commun?»Point de vue de Denis Müller: «Que nous reste-t-il en commun?»

Top