Points de vue

Point de vue d’Yves Sandoz: «Votations et informations fallacieuses»

chargement

Droits de l’homme «Il faut se méfier des arguments utilisés dans la passion des campagnes précédant les votations», écrit Yves Sandoz, professeur honoraire de droit international humanitaire. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer régulièrement sur des sujets d’actualité.

 27.05.2019, 14:00
La campagne de votation sur la loi sur les armes a donné lieu à quelques informations fallacieuses.

Le soufflé des votations fédérales étant retombé, il me paraît intéressant, hors des polémiques entourant ces votations, de revenir sur l’un des arguments avancés par le comité référendaire s’opposant à la révision de la loi sur les armes, dans la publication officielle de la Confédération: selon ce Comité, le droit de posséder une arme serait l’un des «remparts les plus solides contre l’arbitraire et la violation des droits humains».

Est-il besoin de rappeler que le rôle des droits de l’homme est de protéger l’individu contre les abus du pouvoir?

Est-il besoin de rappeler que le rôle des droits de l’homme est de protéger l’individu contre les abus du pouvoir? Prise à la lettre, cette phrase nous renvoie au temps du Far West, quand il n’y avait guère d’autre loi que celle du colt.

Dans un Etat de droit – et personne ne peut mettre en doute que la Suisse en est un – c’est la démocratie, le droit des minorités et l’indépendance des tribunaux qui sont les garants de cette protection. Il est déjà peu recommandé de se protéger des cambrioleurs avec un fusil, mais affirmer qu’une arme nous permet de lutter contre des abus de l’Etat, alors que chacun de nous a pesté un jour ou l’autre contre une décision qui lui paraissait arbitraire, va encore bien plus loin: cela revient à nous encourager presque tous à jouer les tontons flingueurs.

Cette petite phrase dépasse certainement le sentiment même des plus farouches opposants à la révision de la loi. Mais elle démontre à quel point, même quand ils sont couchés dans des publications officielles, il faut se méfier des arguments utilisés dans la passion des campagnes précédant les votations, où l’on se croit permis de faire feu de tout bois.

Plus que jamais à l’époque des «fake news», il est essentiel de se forger sa propre opinion et, contrairement au corbeau de la Fontaine, de ne pas se laisser séduire par les propos fallacieux ou réducteurs des renards qui nous incitent à la modifier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FootballPoint de vue de Pierre Bühler: «Xamax crucifié…»Point de vue de Pierre Bühler: «Xamax crucifié…»

FootballPoint de vue de Denis Müller: «L'Assistance vidéo à l'arbitrage exigera de meilleurs... arbitres»Point de vue de Denis Müller: «L'Assistance vidéo à l'arbitrage exigera de meilleurs... arbitres»

Top