Points de vue
 08.04.2020, 13:53

Point de vue d’Aïcha Brugger: «Une pensée pour les travailleurs sans plan B»

chargement
Comme d’autres, les ouvriers agricoles continuent de travailler.

Coronavirus «On applaudit les soignants au front, on remercie les vendeuses et les vendeurs qui mettent leur force de travail au service de la population, mais qu’en est-il des autres?», interroge Aïcha Brugger, animatrice socioculturelle et permanente de l’Association de défense des chômeurs de Neuchâtel. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer sur des sujets d’actualité.

La crise et le confinement que nous vivons nous laissent du temps pour réfléchir. Ça permet les remises en question, les états d’âme, mais au-delà d’une vision idéalisée de «ce temps pour soi», on se retrouve aussi face à ses problèmes. La peur est omniprésente à tous les échelons de la pyramide de Maslow.

La crise économique qui s’amorce impacte les relations de travail. Le monde de l’emploi n’était pas prêt à se reprendre la crise du Covid-19 dans les dents!

Même si beaucoup de patrons se démènent, tous ne possèdent pas les ressources nécessaires.

Les employeurs paniquent, cherchent à sauver leurs entreprises et à maintenir les emplois. Sur le terrain, il faut trouver des solutions et se montrer créatif pour maintenir l’activité qui peut l’être. Même si beaucoup de patrons se démènent, tous ne possèdent pas les ressources nécessaires. Comment organiser le travail de ses employés et maintenir la motivation quand quasi-tout nous échappe?

Le télétravail s’installe et le chômage partiel rassure un peu. On applaudit les soignants au front, on remercie les vendeuses et les vendeurs qui mettent leur force de travail au service de la population, mais qu’en est-il des autres?

Certains patrons désarmés optent pour le déni. «Ce n’est rien, les autorités exagèrent!» D’autres mettent les employés sous pression, les menacent. Il y a aussi ceux qui fuient leurs responsabilités et ne répondent simplement pas aux besoins du personnel.

Ces salariés, pour qui on n’a pas trouvé de plan B, pour qui on n’applique même pas les mesures d’hygiène recommandées, qui, la peur au ventre et sans considération, partent au turbin, comment doivent-ils réagir pour conserver leur dignité? Quand ils ont du temps pour réfléchir, ceux qui le peuvent prennent conscience du peu de respect qui leur est accordé.

Ces situations sont des cas isolés mais elles existent et provoquent en silence beaucoup de souffrance.

L’info solidaire par l’équipe d’«ArcInfo»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Grand portraitAïcha Brugger: une pasionaria au pays où on ne fait pas de vaguesAïcha Brugger: une pasionaria au pays où on ne fait pas de vagues

EMPLOIPrès de 30% des actifs neuchâtelois au chômage partielPrès de 30% des actifs neuchâtelois au chômage partiel

JOURNAUXRevue de presse: couvre-feu à Pâques, risque d’addictions ou aide aux indépendants, le Covid-19 vampirise les titres de ce dimancheRevue de presse: couvre-feu à Pâques, risque d’addictions ou aide aux indépendants, le Covid-19 vampirise les titres de ce dimanche

EconomieDes indépendants neuchâtelois appellent le Conseil d’Etat à l’aideDes indépendants neuchâtelois appellent le Conseil d’Etat à l’aide

Top