Points de vue

La «salade verte» de ma tante

chargement

Point de vue Américaine en Suisse, l’écrivaine culinaire Heddi Nieuwsma se souvient avec tendresse de Pâques avec sa famille, mais elle est heureuse d’éviter la «salade verte» de sa tante.

 31.03.2021, 14:00
"Vous devez comprendre que cette 'salade' ne contient pas les jolies feuilles vertes qui poussent au jardin", explique Heddi Nieuwsma.

Avec Pâques, la Pessa’h, Nowruz et autres, c’est la saison des fêtes de printemps, et généralement le temps des grandes tablées. J’ai de bons souvenirs de Pâques, quand j’étais petite, dans la ferme de mes grands-parents aux Etats-Unis. Au moment du repas, nous passions des bols et des plateaux remplis de purée de pommes de terre, de maïs et de poulet rôti aux champignons. Cependant, il y avait un plat que j’évitais toujours: la «salade verte» de ma tante.

Vous devez comprendre que cette salade ne contient pas les jolies feuilles vertes qui poussent au jardin. En fait, la base de ce plat est le «Jell-O» au citron vert – une gélatine sucrée normalement utilisée pour des desserts et qui est particulièrement appréciée des enfants. C’est une poudre, disponible en différentes saveurs, à laquelle vous ajoutez de l’eau bouillante, puis de l’eau froide. Après une période de réfrigération, cette gélatine prend une forme tremblotante. Ma tante y ajoute des olives, du céleri, du cottage cheese, de la mayonnaise, des noix et de l’ananas (en boîte).

Il y a apparemment eu des livres de cuisine entiers consacrés aux salades faites avec ce parfum de Jell-O

Le «Jell-O» au citron vert est apparu dans les années 1930. Il y a apparemment eu des livres de cuisine entiers consacrés aux salades faites avec ce parfum de Jell-O. La région du Midwest, d’où je suis originaire, est particulièrement réputée pour ces salades.

Pour moi, la combinaison de sucre et de saveur artificielle avec des légumes et du fromage est vraiment dégoûtante. Malheureusement, cette salade est un plat traditionnel dans ma famille et il est servi quasiment à chaque festin, que ce soit à Pâques, à Noël ou à Thanksgiving.

Même si je déteste cette salade, j’adore ma tante et ma famille ainsi que les blagues qui fusent quand ce plat fait le tour de la table. J’ai hâte de pouvoir à nouveau partager un repas avec eux dans le Minnesota. Pourtant, je ne mangerai toujours pas la «salade verte»!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Diplomatie culinaireLe point de vue de Heddi Nieuwsma: «Le tableau de la table d’honneur»Le point de vue de Heddi Nieuwsma: «Le tableau de la table d’honneur»

Point de vueManger la taillaule, un acte révolutionnaireManger la taillaule, un acte révolutionnaire

Top