Points de vue

Hommage à un boulanger

chargement

Point de vue Blogueuse culinaire, Heddi Nieuwsma, auteur du livre «Pains maison» sur les spécialités régionales, évoque l’héritage du boulanger neuchâtelois Roger Knecht, décédé la semaine dernière.

 21.04.2021, 16:00
Roger Knecht aux fourneaux en avril 2019.

Cette semaine, je vais faire un pain aux noix en souvenir du boulanger neuchâtelois Albert-Roger (Roger) Knecht. Je n’ai malheureusement jamais rencontré Monsieur Knecht, qui est décédé la semaine dernière à 71 ans.

Ancien boulanger à la place du Marché à Neuchâtel, il appréciait beaucoup les produits du terroir neuchâtelois, surtout ceux des boulangers et pâtissiers du canton.

Tout au long de sa carrière, Roger Knecht a été un défenseur des produits typiquement neuchâtelois.

Le père de Roger Knecht, qui s’appelle aussi Albert, était l’inventeur de ce pain croustillant, un de mes préférés en Suisse. Dans les années 1970, il l’a créé pour le Buffet de la gare de Neuchâtel.

Ce restaurant voulait servir à ses clients un pain ressemblant au pain de seigle valaisan aux noix, mais un peu plus léger. A mon avis, une tranche ou deux sont vraiment parfaites pour le petit-déjeuner, avec beaucoup de beurre et du miel. Certaines personnes ont surnommé ce pain le «pain à Knecht».

Tout au long de sa carrière, Roger Knecht a été un défenseur des produits typiquement neuchâtelois, comme le pain aux noix ou le fameux gâteau au beurre. En 2019, il a partagé son expertise pour ce gâteau avec Maurice et Nicole Perrin du restaurant des Poneys aux Pont-de-Martel. Vous pouvez encore le déguster dans cet établissement.

Le fils de Roger Knecht, Sébastien, garde la tradition culinaire de sa famille en tant que directeur de l’École professionnelle Richemont à Yverdon-les-Bains. La première fois que je l’ai rencontré, nous étions tous deux jurés pour le Concours suisse des produits du terroir.

Je suis heureuse qu’il m’ait donné le nom de la boulangerie de Neuchâtel qui fait encore le pain aux noix selon la recette originale de sa famille. De temps en temps, Sébastien fait aussi le véritable gâteau au beurre au four à bois, tout comme son père et son grand-père avant lui.

Je suis reconnaissante que le savoir-faire de Roger Knecht se perpétue dans le canton afin que nous bénéficiions tous de ces délicieuses spécialités régionales.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Diplomatie culinaireLe point de vue de Heddi Nieuwsma: «Le tableau de la table d’honneur»Le point de vue de Heddi Nieuwsma: «Le tableau de la table d’honneur»

Point de vueManger la taillaule, un acte révolutionnaireManger la taillaule, un acte révolutionnaire

Top