Points de vue

Bouleversée et bouleversante

chargement

Point de vue Le bouquiniste Karim Karkeni s’est rendu sur la tombe de Monique Laederach, écrivaine et poétesse neuchâteloise, décédée en 2004.

 30.03.2021, 14:00
En 2001, l’écrivaine et traductrice Monique Laederach a reçu le prix de l’Institut neuchâtelois.

Il n’est que 18 heures et quelques poussières de printemps, mais la lune, qui sera pleine le lendemain, a joint ses rondeurs à notre visite. Nous sommes au cimetière de Peseux; le lac et les Alpes respirent et s’étirent pour nous dans la plus belle lumière de la journée. Celui qui nous conduit à la tombe de Monique Laederach est le poète qui lui a écrit «Je t’aime», juste après sa mort dans ce qu’était ce journal il y a presque exactement dix-sept ans.

Elle est pour moi celle dont il m’a parlé l’émotion toujours à fleur de mots et de silences; celle qui me regarde, aux éditions de L’Aire, depuis une photo, douce et puissante, prise par Yvonne Böhler; celle qui a écrit le livre âpre et dense, à l’écriture bouleversée et bouleversante, que je suis en train de lire: «Trop Petits pour Dieu».

Sur la tombe, deux bustes de femmes façonnés par un de ses amis artistes: l’un «complet», l’autre troué en deux endroits. Monique Laederach avait chez elle cette œuvre représentant le mal qui la rongeait. Elle aurait eu 83 ans le 16 mai.

La bière a un tendre goût crépusculaire; mes yeux moussent plus qu’elle

Nous déposons une tulipe, délicatement offerte par une amie au fait de notre visite, sur le tapis de lierre qu’est la sépulture; nous sortons deux verres.

– «Monique aurait été fière de toi.»

La bière a un tendre goût crépusculaire; mes yeux moussent plus qu’elle.

L’eussé-je connu par cœur, j’aurais récité l’entame de ce poème, le 24e de son premier recueil. «L’étain la source»:

«Lorsque j’aurai quitté la fièvre pour remonter vers les Saules où mon image est moins défaite, quand j’aurai labouré la terre qui est en moi, défriché le coteau, planté les premiers arbres, je dormirai.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Point de vueUn tout petit vestiaire de théâtres fermésUn tout petit vestiaire de théâtres fermés

Point de vueEt sans ciel, on ferait quoi?!?Et sans ciel, on ferait quoi?!?

EcriturePoint de vue de Karim Karkeni: «Un point-virgule de vue»Point de vue de Karim Karkeni: «Un point-virgule de vue»

Top