Une étude neuchâteloise démontre la présence de pesticides dans la tête des enfants

chargement

Santé Des recherches menées par un médecin du Réseau hospitalier neuchâtelois ont révélé des traces de néonicotinoïdes dans la tête de 14 enfants étudiés. Le Conseil fédéral a été interpellé.

 02.06.2021, 19:00
Premium
Le liquide céphalo-rachidien de 14 enfants a été analysé (image d'illustration).

«C’est inquiétant de voir que des produits synthétiques, donc non naturels et qui n’ont rien à faire là, se trouvent à proximité directe du cerveau de tous les enfants que nous avons étudiés.» Le professeur Bernard Laubscher, médecin chef du service de pédiatrie du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNE), ne s’attendait pas à un tel résultat.

L’étude qu’il a...

À lire aussi...

ScienceLes néonicotinoïdes très persistants dans le miel selon une étude neuchâteloiseLes néonicotinoïdes très persistants dans le miel selon une étude neuchâteloise

Top