La fin des pesticides de synthèse? Deux Neuchâtelois confrontent leurs arguments

chargement

Votations Viticulteur à Auvernier, Jean-Denis Perrochet est membre du comité de l’initiative «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse». Directeur de la Chambre neuchâteloise d’agriculture et viticulture, Yann Huguelit y est, lui, opposé. On résume leurs positions.

 26.05.2021, 05:30
Lecture: 10min
Premium
Le viticulteur Jean-Denis Perrochet (à gauche) et le directeur de la Chambre neuchâteloise d'agriculture et de viticulture Yann Huguelit ont des points de vue différents sur les initiatives contre les pesticides de synthèse.

«Notre initiative porte principalement sur la santé publique, et touche tous les acteurs de l’entretien du paysage .» Viticulteur à Auvernier, le Neuchâtelois Jean-Denis Perrochet est l’un des fers de lance de l’initiative «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse».

A lire aussi :  Initiatives pesticides: qui est pour, qui est contre dans le canton de...

À lire aussi...

DébatPeut-on se passer des pesticides de synthèse?Peut-on se passer des pesticides de synthèse?

ANALYSECampagne sur les pesticides: ne pas finir pomme avec le bourCampagne sur les pesticides: ne pas finir pomme avec le bour

Ne pas finir pomme avec le bour

Banderoles arrachées ou taguées, menaces de mort... La campagne sur les pesticides dérape et fait de l’ombre à la...

  22.05.2021 08:22
Premium

Top