Ricardo Guadalupe, patron de Hublot: «Je dois beaucoup à Jean-Claude Biver et à la Suisse»

chargement

Le grand portrait Il a longtemps vécu dans l’ombre de son mentor, Jean-Claude Biver. Mais aujourd’hui, à 55 ans, Ricardo Guadalupe tient la barre de Hublot comme un vrai capitaine. Il se souvient de son enfance neuchâteloise.

 09.11.2020, 17:00
Lecture: 6min
Premium
Ricardo Guadalupe, CEO d'Hublot, photographié au siège de l'entreprise, à Nyon, en février 2020.

Ceux qui suivent l’actualité du monde horloger savent bien qui est Ricardo Guadalupe. Ils l’ont vu durant plus de 20 ans dans le sillage de Jean-Claude Biver. Dans son ombre diront ceux qui ne voulaient voir en lui qu’un éternel second couteau.

Une réalité qui n’embarrasse pas Ricardo Guadalupe, lequel a su tirer de nombreux enseignements de celle...

À lire aussi...

EditoHorlogerie: ces nouveaux défis qui bouleversent la région neuchâteloiseHorlogerie: ces nouveaux défis qui bouleversent la région neuchâteloise

Où va l’horlogerieMarques, composants, conception: l'industrie horlogère suisse en 2020Marques, composants, conception: l'industrie horlogère suisse en 2020

Notre dossierLa T-Touch de Tissot: une aventure industrielle qui dure depuis plus de 20 ansLa T-Touch de Tissot: une aventure industrielle qui dure depuis plus de 20 ans

Top