25.11.2020, 17:04

Lauener: «La culture du secret vient malheureusement compliquer les choses»

Premium
chargement
Emmanuel Raffner, propriétaire et directeur de Lauener.

Témoignage Directeur de Lauener, Emmanuel Raffner préconise l’organisation de réseaux de sous-traitants dans l’horlogerie. De quoi faire face aux effets de stock, qualifiés de «cancer de la sous-traitance».

Sollicité par «ArcInfo», Emmanuel Raffner, propriétaire et directeur de Lauener, nous livre son regard sur la crise que traverse le secteur horloger.

A lire aussi : Horlogerie: la Suisse condamnée au luxe?

«Les destins, dans l’horlogerie, ne sont pas tous uniformes. Certains de mes clients n’ont presque pas réduit leurs commandes, d’autres les ont drastiquement diminuées. C’est lié, je pense, à la philosophie de gestion des marques, à la stratégie d’entreprise. La...

À lire aussi...

InnovationNous avons testé la T-Touch Connect Solar de TissotNous avons testé la T-Touch Connect Solar de Tissot

SélectionNoël 2020: les 12 montres coups de cœur des journalistes d’«ArcInfo»Noël 2020: les 12 montres coups de cœur des journalistes d’«ArcInfo»

PratiqueComment acheter une montre d’occasion sans se faire avoir?Comment acheter une montre d’occasion sans se faire avoir?

HorlogerieArrigoni-Laufer, sous-traitant horloger: «Seuls les plus combatifs s’en sortiront»Arrigoni-Laufer, sous-traitant horloger: «Seuls les plus combatifs s’en sortiront»

PerspectivesHorlogerie: la Suisse condamnée au luxe?Horlogerie: la Suisse condamnée au luxe?

Top