On fait la noce?
 13.09.2019, 11:00

Rap, vinyles et Fête de la Suze: on fait la noce ce week-end?

chargement
Zola, star montante du rap français.

Bons Plans Où qu’on aille ce week-end, ce ne sera pas pour faire dans la dentelle. Ce sera irréfléchi, instinctif, défoulant, mais authentique et sincère. Chacun à sa manière.

Fête de la Suze

Vive la jeunesse

La nouvelle génération du Cerneux-Péquignot fait chaque année honneur à sa boisson préférée : la Suze plus ou moins diluée. D’autres boissons sont bien sûr aussi servies, mais c’est bien elle la reine de la nuit. A la fête de la Jeunesse, on n’est pas là pour briller par la finesse. S’y retrouvent tous les ingrédients d’une fête de village, avec folie, retrouvailles, partage et allégresse. Les tables s’y muent en pistes de danse au fil de la soirée, les visages rougissent et les corps se dégarnissent. Comme la veille et le lendemain avec les plus anciens, l’insouciance en guise de stimulant.

Le Cerneux-Péquignot, samedi 14 septembre, 21h30-4h30

Case à Chocs

Clique de DJ

Le DJ et producteur neuchâtelois le Poisson Clown s’est un jour dit que, quitte à faire de la musique, autant se débrouiller tout seul. Son label indépendant s’est petit à petit fourni de toute une série de petits génies, comme Hatari, Extrastunden ou Sacha Blank. Cette petite crème de l’électronique, la Miniclic, se lance officiellement ce samedi à la Case à Chocs, qui vient à peine de terminer ses vacances d’été. Histoire de pleinement savourer, l’équipe s’est assuré la venue du DJ Enzo Leep. Comme eux, en bon puriste, l’Espagnol ne bosse qu’avec des vinyles pour produire des sons organiques et jouissifs, dont l’impulsion vous fait perdre toute notion du temps. Les membres de la Miniclic se feront un plaisir de l’entourer d’une même passion.

Neuchâtel, samedi 14 septembre, 23h-4h.

Vibe Club

Zola version rap

C’est un peu la star montante du rap en France. Partout où il passe, les places sont vite sold out. Zola vient faire un showcase au Vibe à Neuchâtel. Ses dreads blondes, son album «Cicatrices» et ses tatouages en poche, ce bad boy amateur de freestyle d’à peine 20 ans promet d’attirer une sacrée foule pour venir le rencontrer. Pas de chichis ni de poésie, ici, mais du rap cru et violent comme au bon vieux temps. Pas de formules alambiquées, mais des mots balancés sans être filtrés. «Ouais, ouais»! Mais il faudra patienter jusqu’en octobre. Son concert, qui était prévu le 14 septembre, est reporté au 26 octobre.

Neuchâtel, samedi 26 octobre, 23h30-6h.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top