NUC
 26.02.2020, 17:08

Le NUC n’a aucune envie de retourner au Tessin

chargement
Sarah Troesch (de face) et le NUC veulent boucler la série ce jeudi soir contre Jasa Kotnik et Lugano.

LNA dames Le NUC accédera aux demi-finales des play-off en cas de succès ce jeudi soir à la Riveraine face à Lugano (20h). Dernière chance pour Valtra à Aesch.

«Nous n’avons aucune envie de retourner au Tessin samedi.»

Lauren Bertolacci est formelle. Le NUC fera tout ce qu’il lui est possible pour boucler la qualification pour les demi-finales des play-off de LNA dès ce jeudi soir à la Riveraine (20h). Les Neuchâteloises mènent en effet 2-0 face à Lugano dans la série au meilleur des cinq matches.

«Les filles étaient un peu fatiguées jusqu’à mardi, mais à présent elles sont bien en forme et prêtes à affronter un nouveau match face à cette redoutable équipe de Lugano.» Car, malgré les cinq victoires en autant de rencontres – toutes compétitions confondues – cette saison face aux Tessinoises, la coach australienne se méfie.

Profondeur du contingent

«Lugano est une équipe qui ne lâche jamais. Nous l’avons vu samedi au Tessin où nous sommes passées tout près de la défaite (réd: succès 3-2, après avoir été menées 13-10 au tie-break). Mais aussi le lendemain (victoire 3-0 en Coupe, toujours à Lugano) le score a été trompeur. Il ne s’est assurément pas agi d’un match facile», prévient encore la coach.

La profondeur du contingent tessinois cause des soucis à Lauren Bertolacci. «Nous ne savons jamais quelle équipe Lugano va aligner. Jeudi par exemple, je m’attends au retour de Nicole Pulcini.» La top-scorer italienne s’était blessée à une cheville lors du premier match de la série, le 15 février à la Riveraine. «Nous devons prévoir plusieurs variantes de jeu.»

Précautions basiques

Sur un tout autre plan, la coach a rendu attentives ses joueuses au coronavirus. «Il n’y a évidemment pas de raison de céder à la panique. Les filles savent aussi qu’elles ne font pas partie véritablement d’un groupe à risques. Même si elles devaient être infectées, elles sont jeunes, sportives et en bonne santé: elles devraient guérir vite.»

Il n’empêche: «Personne n’a envie que la maladie s’étende et que nous en arrivions à la suspension des championnats. Alors j’insiste sur quelques règles de précaution basiques, comme se laver les mains avant chaque entraînement ou faire attention dans les endroits publics.»

L’autre club neuchâtelois en lice se trouve dans une situation diamétralement opposée. Valtra en effet est mené 2-0 dans sa série de quarts de finale face à Aesch. Les Vallonnières devront réussir un sacré exploit ce jeudi dans la salle bâloise (20h) pour obtenir le droit de disputer une quatrième rencontre, samedi à Couvet (17h30).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

volleyballLe NUC défendra son titre en Coupe de SuisseLe NUC défendra son titre en Coupe de Suisse

Play-offLe NUC s’impose de justesse à Lugano et mène 2-0Le NUC s’impose de justesse à Lugano et mène 2-0

VOLLEYBALLUn Aesch bien trop fort pour ValtraUn Aesch bien trop fort pour Valtra

Top