NUC
 21.02.2018, 18:26

La "détonatrice" hawaïenne du NUC en veut encore en Coupe d'Europe

Premium
chargement
Shar Latai Manu-Olevao se plaît à Neuchâtel et elle aimerait bien y prolonger son expérience avec le NUC.

Challenge Cup Tai Manu-Olevao avait crevé l'écran lors de la "remontada" contre Las Palmas en Challenge Cup. L'Hawaïenne veut en faire autant en quart de finale ce jeudi soir contre Nantes à la Riveraine.

Quinze jours après l’incroyable «remontada» du Neuchâtel université club (NUC) contre Las Palmas, les volleyeuses de la Riveraine sont prêtes à écrire une nouvelle page de l’histoire européenne de leur club ce soir à domicile (20h) contre Nantes en quarts de finale (aller) de Challenge Cup. «Détonatrice» lors de ce fameux 7 février, Tai Manu-Olevao veut encore...

À lire aussi...

Challenge Cup"Une opportunité peut-être unique" pour le NUC d'accéder aux demi-finales"Une opportunité peut-être unique" pour le NUC d'accéder aux demi-finales

VOLLEYBALLLe NUC en victime trop consentante à ZurichLe NUC en victime trop consentante à Zurich

VOLLEYBALLLe golden NUC réussit  sa «remontada»Le golden NUC réussit  sa «remontada»

Top