Neuchâtel Xamax FCS
 30.09.2018, 19:22

Zurich - Xamax 0-0: ce qu'il faut retenir

chargement
Les Zurichois n'y croient pas, ils n'ont pas réussi à trouver la faille dans la défense xamaxienne.

FOOTBALL Quatre jours après leur succès sur Lugano (2-1), les Neuchâtelois sont allés chercher un bon point à Zurich. Qui plus est sans encaisser de but. Voilà ce qu'il faut retenir de ce match qui marquait la fin du premier tour.

Neuchâtel Xamax FCS sait aussi défendre

Ce n’était arrivé qu’une seule fois jusqu’ici cette saison. C’était à Lucerne lors de la journée inaugurale le 21 juillet et une victoire 2-0. A Zurich, les «rouge et noir» ont démontré qu’ils savaient encore défendre et ont signé leur deuxième blanchissage de l’exercice. S’ils peuvent remercier leur portier Laurent Walthert, les Neuchâtelois ont fourni, ensemble, les efforts nécessaires pour réduire la marge de manœuvre des Zurichois. Ce deuxième match sans encaisser de but est également dû au travail des attaquants et des milieux de terrain, qui ont su se sacrifier, parfois au détriment de leur apport offensif, pour obtenir une unité supplémentaire qui fait du bien.

Laurent Walthert était en état de grâce

Laurent Walthert a réalisé le match que tout gardien rêve de livrer. Le portier xamaxien a été phénoménal dans ses buts. Son festival a débuté à la 29e minute quand il a réalisé un double arrêt de grande classe devant Domgjoni. Dès le retour des vestiaires, même si elle n’est pas des plus spectaculaires, sa déviation face à Marchesano est tout autant précieuse (48e). Le capitaine «rouge et noir» a encore mis son veto face à Odey, qui avait tout le temps pour l’ajuster (56e) avant de définitivement s’imposer comme l’homme du match en anihilant les tentatives de Khelifi (83e) et Odey (90e) en fin de partie. 

Un match nul qui scelle le sort du championnat

En ralentissant le FC Zurich, Neuchâtel Xamax FCS a permis à Young Boys de creuser le fossé entre le champion sortant et le reste du monde. Ainsi, les hommes de Ludovic Magnin accusent déjà un débours abyssal de 12 points sur Steve von Bergen et ses coéquipiers - qui ont fait le plein - au terme du premier tour. Thoune et Saint-Gall, qui auront sans doute du mal à tenir leur cadence, pointent à 13 longueurs des Bernois, tandis que Bâle ne compte même pas la moitié des points des Ours (13 contre 27). De son côté, avec ses huit points, Xamax évite la lanterne rouge - propriété de Grasshopper - et ne compte que deux unités de moins que le sixième, Lugano.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Super LeagueXamax gagne à Sion le derby qu'il ne voulait pas perdreXamax gagne à Sion le derby qu'il ne voulait pas perdre

Super LeagueSion – Xamax 1-2: ce qu’il faut retenirSion – Xamax 1-2: ce qu’il faut retenir

Super LeagueFootball: plus qu’un derby pour Xamax à TourbillonFootball: plus qu’un derby pour Xamax à Tourbillon

Super LeagueBattu par Lucerne, Xamax se retrouve en situation d'urgenceBattu par Lucerne, Xamax se retrouve en situation d'urgence

FOOTBALLXamax - Lucerne 0-1: ce qu’il faut retenir du match en trois pointsXamax - Lucerne 0-1: ce qu’il faut retenir du match en trois points

Top