Neuchâtel Xamax FCS
 09.02.2018, 09:12

Xamax veut imposer son jeu dès le début de match

chargement
Charles-André Doudin sonne la charge: Xamax doit imposer son jeu dès le début du match.

Football Pour leur retour à la Maladière, face à Aarau, les Xamaxiens veulent dicter le rythme dès la première minute de jeu.

Dernièrement, les hommes de Michel Decastel sont parvenus à se sortir in extremis de situations délicates, grâce à différents facteurs, mais ce n'est certainement pas une question de chance. «C'est tout sauf le fruit du hasard, c'est d'abord dans la tête que ça se joue», explique Charles-André Doudin. «On ne peut pas toujours être au top, mais dans la tête, on a très rarement lâché, on y a toujours crû. Physiquement, on a très bien travaillé depuis l'été passé et avec le fait d'avoir souvent la possession de balle, fatalement, les adversaires finissent par craquer.»

Loué pour ses choix de coaching payants, Michel Decastel préfère accorder le crédit à ses remplaçants. «Les joueurs qui rentrent amènent un plus, ils ont la hargne qu'il faut et veulent montrer qu'ils méritent de jouer. Quand on voit un joueur qui est au-dessous, on a les joueurs pour ajuster et réagir.»

Toutefois, Charles-André Doudin préférerait maîtriser le match dans sa totalité et ainsi éviter de devoir renverser trop souvent des situations peu favorables à son équipe: «On ne va pas se le cacher, si on joue notre jeu et qu'on rentre sur le terrain avec la bonne mentalité, personne ne peut rivaliser avec nous. C'est à nous de prendre le match du bon côté, on a concédé beaucoup d'ouvertures du score lors des derniers matchs de championnat, il ne faut pas toujours avoir besoin de quelque chose pour réagir, mais plutôt imposer notre force nous-mêmes dès le début de match.»

Face à Aarau, ça ne sera toutefois pas une chose facile. «Contre Aarau, c'est toujours difficile.Ils ont bien joué contre Schaffhouse, l'entraîneur a trouvé son système de jeu, en 4-3-1-2. C'est une équipe agressive, ils veulent faire des points et tenter de monter l'an prochain», indique Michel Decastel. Même son de cloche du côté de son numéro 10: «C'est un match difficile, comme à chaque fois face à Aarau, avec de très bonnes individualités, au-dessus de la moyenne pour la Challenge League. Collectivement, ça a ét un peu plus difficile pour eux cette saison, mais on va faire attention.»

Pour cette rencontre, plus personne n'occupe l'infirmerie. Néanmoins, les nouveaux arrivés Elvis Bratanovic et Bruno Mota devront rattraper leur retard dans la préparation physique avant de postuler pour une place sur la feuille de match.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PréparationPour Xamax, le défi sera d’éviter les blessures pour se sauverPour Xamax, le défi sera d’éviter les blessures pour se sauver

RepriseXamax: prolongations de contrats pour la fin de saison en bonne voieXamax: prolongations de contrats pour la fin de saison en bonne voie

Une situation «presque logique» pour Djourou et KouassiUne situation «presque logique» pour Djourou et Kouassi

RepriseXamax - FC Sion: le cas «particulier» de Gaëtan KarlenXamax - FC Sion: le cas «particulier» de Gaëtan Karlen

RepriseTous les Xamaxiens sous contrat ont repris l’entraînementTous les Xamaxiens sous contrat ont repris l’entraînement

Top