Neuchâtel Xamax FCS
 26.03.2019, 10:09

Xamax FCS: Joël Magnin entraîneur, Frédéric Page directeur sportif

chargement
Joël Magnin (à gauche) et Frédéric Page, les deux hommes forts du futur Xamax.

Nomination Comme pressenti, Joël Magnin sera le coach de Neuchâtel Xamax FCS la saison prochaine. Le futur directeur sportif du club de la Maladière sera Frédéric Page.

Joël Magnin sera l’entraîneur de Neuchâtel Xamax FCS la saison prochaine. L’actuel coach de la réserve de Young Boys a été désigné pour prendre la suite de Stéphane Henchoz à la tête des «rouge et noir». Le nouveau directeur sportif de Xamax sera l’ancien joueur Frédéric Page. 

Avec la nomination de l’actuel directeur de la Fondation Gilbert Facchinetti, Xamax et la fondation «resserrent leurs liens. Les deux entités se restructurent afin de suivre un modèle de club formateur», indique le club ce mardi dans un communiqué.

Une ligne directrice

Cette nouvelle organisation est chapeautée par une commission sportive, dans laquelle la première équipe et la formation d’élite sont représentés. Elle a pour mission de donner une ligne directrice, qui sera suivie à tous les échelons, est-il précisé.

Le club espère encore obtenir une équipe M21. L’Association Suisse de Football (ASF) étudie actuellement la question et donnera prochainement sa réponse.

«Patience»

«Il faudra du temps et de la patience», a annoncé Binggeli. «C'est un nouveau cycle, un Xamax 2.0», a renchéri Frédéric Page, actuel directeur de la Fondation Gilbert Facchinetti et qui endossera la veste de directeur sportif.

Joël Magnin, originaire de la région, s'est dit «très fier de porter ce projet», convaincu par l'idée «d'intégrer des jeunes de la région. Je suis content d'être le fer de lance de ce projet. Je suis un entraîneur avec certains principes, mais ils dépendront beaucoup de la ligue dans laquelle on évolue, des joueurs qu'on aura à disposition.» 

Les entraîneurs de Neuchâtel Xamax depuis 1981

  • Joël Magnin (SUI) juillet 2019 -    
  • Stéphane Henchoz (SUI) février 2019 - juin 2019    
  • Michel Decastel (SUI) octobre 2015 - février 2019    
  • Roberto Cattilaz (SUI) mai 2012 - octobre 2015    
  • Victor Muñoz (ESP) septembre 2011 - janvier 2012    
  • Joaquin Caparros (ESP) juillet 2011 - septembre 2011    
  • François Ciccolini (FRA) juillet 2011    
  • Bernard Challandes (SUI) mai 2011 - juin 2011    
  • Didier Ollé-Nicolle (FRA) septembre 2010 - mai 2011    
  • Radu Nunweiler (ROU/SUI) août 2010    
  • Jean-Michel Aeby (SUI) avril 2010 - août 2010    
  • Pierre-André Schürmann (SUI) juillet 2009 - avril 2010    
  • Alain Geiger (SUI) février 2009 - juin 2009    
  • Nestor Clausen (ARG) mars 2008 - janvier 2009    
  • Gérard Castella (SUI) juillet 2006 - mars 2008    
  • Miroslav Blazevic (CRO/SUI) septembre 2005 - juin 2006    
  • Alain Geiger (SUI) avril 2005 - septembre 2005    
  • Gianni Dellacasa (ITA) juillet 2004 - mars 2005    
  • Christophe Moulin (SUI) mars 2004 - juin 2004    
  • Claude Ryf (SUI) juillet 2002 - février 2004    
  • Alain Geiger (SUI) juillet 1998 - juin 2002    
  • Gilbert Gress (FRA/SUI) juillet 1994 - juin 1998    
  • Don Givens (IRL) novembre 1993 - juin 1994    
  • Uli Stielike (GER) janvier 1992 - novembre 1993    
  • Roy Hodgson (ENG) juillet 1990 - décembre 1991    
  • Gilbert Gress (FRA/SUI) juillet 1981 - juin 1990    
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Super LeagueChristian Binggeli explique pourquoi Xamax ne renouvelle pas le contrat de Stéphane HenchozChristian Binggeli explique pourquoi Xamax ne renouvelle pas le contrat de Stéphane Henchoz

Super LeagueLes joueurs de Xamax ont appris par les médias qu’Henchoz ne sera plus leur coachLes joueurs de Xamax ont appris par les médias qu’Henchoz ne sera plus leur coach

Commentaire"Maladresse à la Maladière": le commentaire de Raphaèle Tschoumy"Maladresse à la Maladière": le commentaire de Raphaèle Tschoumy

Top