Neuchâtel Xamax FCS
 13.01.2018, 00:01

Un match de reprise des plus prometteurs

Abonnés
chargement
Marco Delley (à gauche, poursuivi par le Bernois Christian Schwab) n’a pas manqué ses retrouvailles avec le maillot xamaxien.

 13.01.2018, 00:01 Un match de reprise des plus prometteurs

FOOTBALL En montrant de belles choses, Xamax domine sa première rencontre de préparation face à Breitenrain.

Si 2018 ressemble à 2017, Neuchâtel Xamax FCS ne pourra manquer la promotion en Super League. Les prémices semblent en tout cas des plus favorables, après avoir vu les «rouge et noir» dominer une vaillante équipe de Breitenrain (5-0), hier soir à la Maladière.

Pour leur premier match amical de l’année, les Neuchâtelois ont offert plusieurs opportunités de se réchauffer...

Si 2018 ressemble à 2017, Neuchâtel Xamax FCS ne pourra manquer la promotion en Super League. Les prémices semblent en tout cas des plus favorables, après avoir vu les «rouge et noir» dominer une vaillante équipe de Breitenrain (5-0), hier soir à la Maladière.

Pour leur premier match amical de l’année, les Neuchâtelois ont offert plusieurs opportunités de se réchauffer aux quelques courageux accourus admirer leurs protégés. «Il y avait de la vitesse, des combinaisons intéressantes contre une équipe bien en place (réd: qui occupe la quatrième place en Promotion League et compte dans ses rangs l’ancien Chaux-de-Fonnier Artian Kastrati)», note Michel Decastel, arborant un large sourire.

«Le seul bémol», poursuit le coach, «c’est que nous avons manqué trop d’occasions. Mais 5-0 reste quand même un très bon résultat.» Surtout quand on change complètement son équipe à la mi-temps. «Mais les jeunes, en seconde période, ont aussi fourni une très bonne performance», précise à juste titre l’entraîneur.

En première période, Michel Decastel a choisi d’aligner les pressentis titulaires, à une (Sejmenovic) ou deux (Ramizi) exceptions près. Parmi ceux-ci, au sein d’un 4-4-2 du plus bel effet, Marco Delley retrouvait sa place sur le côté droit. Un an et demi «d’exil» lémanique (d’abord à Servette puis à Lausanne) n’a en rien entaché la force de percussion du Genevois, auteur du premier – fort joli – but, fêté comme une sorte de libération.

Elvis séduit

Au rayon des «belles histoires», celle de Dilan Qela valait aussi le coup d’œil. Après huit mois de calvaire, le milieu de terrain de 19 ans a enfin pu rejouer une mi-temps. «Un seul mot me vient à l’esprit: plaisir. Un immense plaisir. Je sais, ce n’était qu’un match amical, mais pour moi, il s’agit d’une splendide victoire après tous les efforts effectués pour revenir au jeu à la suite de ma fracture de la cheville.»

«C’était très beau de le revoir sur le terrain», lâche Michel Decastel. «Bien sûr il manque de compétition mais il aura l’occasion de rattraper son retard.» Le jeune homme confirme: «Ma chance c’est de pouvoir effectuer toute la préparation hivernale avec mes coéquipiers. Après, évidemment, c’est le coach qui décidera.»

Un autre joueur ayant indiscutablement marqué des points s’appelle Elvis Bratanovic, auteur d’un but et à l’origine d’un deuxième. «Il est costaud et explosif», commente le coach. «Lorsqu’il sera un peu plus à l’aise avec les changements de direction, il sera encore plus redoutable. En tout cas, il m’a bien convaincu, comme il l’avait déjà fait d’ailleurs à l’entraînement depuis la reprise.»

Pour décrocher un contrat, le Slovène devra néanmoins confirmer durant le camp de préparation de San Pedro del Pinatar. Xamax s’envolera lundi matin en direction de l’Espagne avec un contingent de 25 joueurs. Y compris le convalescent Geoffrey Tréand et le probable futur chaux-de-fonnier Léo Farine, ménagé hier soir en raison d’une douleur au tendon d’Achille.

neuchâtel xamax fcs - breintenrain 5-0 (3-0)

Maladière: 120 spectateurs. Arbitre: Tschudi

Buts:31e Delley 1-0: sur un très beau centre de Veloso, le néo-Xamaxien arme une reprise en demi-volée imparable. 35e Karlen 2-0: fantastique percussion de Nuzzolo sur la gauche, ponctuée d’un centre en retrait de précision millimétrique. Tromper le gardien valaisan relevait dès lors du jeu d’enfant pour le «bomber» valaisan. 40e Nuzzolo 3-0: de l’orée de la surface, sans élan, le meilleur buteur du championnat adresse un tir brossé qui termine sa course dans la lucarne de Schaad. 81e Bratanovic 4-0: Le joueur à l’essai avance sans être dérangé jusqu’à l’orée de la surface. Il adresse un tir puissant mais pas particulièrement placé qui provoque la faute de main du portier remplaçant bernois. 90e Ramizi 5-0: Nimani déborde sur la gauche, remet en retrait pour Bratanovic dont la frappe est repoussée par Schittenhelm. Mais Ramizi se montre le plus prompt et pousse la balle dans le but vide.

Neuchâtel Xamax FCS. Première mi-temps: Walthert; Lawson, Gomes, Djuric, Obexer; Delley, Corbaz, Veloso, Doudin; Nuzzolo, Karlen. Deuxième mi-temps: Jacot; Alic, Sejmenovic, Xhemajli, Kamber; Ramizi, Qela, Di Nardo, Mulaj; Nimani, Bratanovic.

Breitenrain: Schaad (46e Schittenhelm); Donato (75e Schmid), Galli, Schmid (46e Hischier), Feldner (46e Colic); Lüthi, Frey (60e Hartmann), Schwab, Rebronja; Ciftci, (60e Stieger) Konopek (75e Kastrati).

Notes: Soirée froide et sèche. Pelouse synthétique. Neuchâtel Xamax FCS sans Tréand (blessé), Farine (ménagé) ni Kilezi (à l’essai l’étranger) mais avec Bratanovic (joueur à l’essai). 28e: but annulé à Ciftci pour hors-jeu. 30e: but annulé à Karlen pour hors-jeu. Avertissements: 15e Veloso (jeu dur), 29e Lawson (jeu dur). Coups de coin: 10-4 (2-0).

salade de crampons

dix nominés Les Xamaxiens ont été plébiscités en vue de la SFL Award Night qui se déroulera lundi 29 janvier au KKL de Lucerne. Parmi les 23 nominés pour composer la «Dream Team» de Challenge League de 2017, pas moins de dix portent le maillot «rouge et noir». Laurent Walthert est retenu chez les gardiens; Igor Djuric, Mike Gomes, Janick Kamber et Mustafa Sejmenovic sont pressentis parmi les défenseurs; Thibault Corbaz, Charles-André Doudin, Géoffrey Tréand et Max Veloso figurent parmi les meilleurs milieux de terrain, tout comme Raphaël Nuzzolo dans la catégorie «attaquants». Rappelons que ce dernier fait aussi partie des trois finalistes pour le prix du «joueur de l’année».

canaries Les Xamaxiens ne sont pas les seuls à effectuer un camp en Espagne. Ils sont précédés par les arbitres d’élite suisses, qui partent aujourd’hui pour les Canaries. «C’est un match de reprise pour moi aussi. Comme pour les joueurs, l’essentiel était d’éviter la blessure», plaisante le néo-international Lionel Tschudi qui a officié hier.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top