Neuchâtel Xamax FCS
 03.08.2015, 09:18

Six millions de francs pour finir l'année

chargement
Par santi terol

Neuchâtel Xamax peine décidément à fournir les pièces nécessaires à la confirmation de sa licence de jeu dans l'élite du football suisse. Hier, la Swiss Football League (SFL) n'était toujours pas en possession de tous les éléments indispensables à sa qualification. Rappelons que cette licence pour la saison 2011-2012 avait été obtenue par l'ancienne direction du club, sous l'ère de Sylvio Bernasconi, tandis que le budget du club a tout simplement explosé depuis l'arrivée de Bulat Chagaev à la tête de Neuchâtel Xamax. D'où la nécessité de garantir une nouvelle fois l'assise financière du club de la Maladière.

Hier donc, la SFL devait être en possession des pièces comptables (budget et plans financiers) que Neuchâtel Xamax devait initialement déposer au 31 août. Lundi, Neuchâtel Xamax a certes envoyé de nouveaux documents à la SFL. Mais le dossier reste incomplet.

Garanties bancaires

Neuchâtel Xamax fait-il preuve de mauvaise volonté? «Le club nous a toujours assuré qu'il était prêt à nous transmettre tous les documents utiles. Mais peut-être que certaines pièces sont plus difficiles à obtenir...», répond la SFL, tout en se voulant compréhensive face à une direction de club remaniée de fond en comble.

Foin d'angélisme. Tout le monde l'aura compris, le problème réside dans le dépôt des garanties bancaires. Avec un budget de l'ordre de 25 à 30 millions de francs et des impayés et autres procédures en cours d'un montant que l'on peut estimer à 5 ou 6 millions de francs, la SFL exige des garanties financières. Notamment pour s'assurer que les salaires des joueurs et les charges sociales seront versés ponctuellement.

Selon des informations concordantes, la SFL demande à Neuchâtel Xamax de mettre en dépôt six millions de francs pour garantir le bon fonctionnement du championnat jusqu'à la fin de l'année. Soit deux millions de francs pour le mois d'octobre, deux millions pour novembre et les deux derniers pour décembre.

Spectre des sanctions

Officiellement, si la SFL n'est pas en possession aujourd'hui des pièces manquantes, elle saisira la commission de discipline. Laquelle dispose, selon le code de discipline de l'Association suisse de football (ASF), d'un large spectre de sanctions à disposition (du blâme à l'exclusion, en passant par la soustraction de points). Mais on peut d'ores et déjà parier que tant que la SFL n'aura pas fixé un ultimatum à Xamax pour la garantie financière des six millions de francs, le club ne risque rien. Ce n'est que lorsque ce délai sera dépassé que l'existence de Xamax dans le championnat de Super League sera menacée. D'ici là...


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

footballLe Xamaxien Musa Araz sur la toucheLe Xamaxien Musa Araz sur la touche

Super LeagueXamax gagne à Sion le derby qu'il ne voulait pas perdreXamax gagne à Sion le derby qu'il ne voulait pas perdre

Super LeagueSion – Xamax 1-2: ce qu’il faut retenirSion – Xamax 1-2: ce qu’il faut retenir

Super LeagueFootball: plus qu’un derby pour Xamax à TourbillonFootball: plus qu’un derby pour Xamax à Tourbillon

Super LeagueBattu par Lucerne, Xamax se retrouve en situation d'urgenceBattu par Lucerne, Xamax se retrouve en situation d'urgence

Top