Neuchâtel Xamax FCS
 04.12.2017, 12:37

Servette FC - Neuchâtel Xamax FCS: c'est le jour J !

chargement
Geoffrey Tréand compte bien serrer le poing victorieusement ce soir face à Servette.

 04.12.2017, 12:37 Servette FC - Neuchâtel Xamax FCS: c'est le jour J !

Football Neuchâtel Xamax FCS se rend ce soir (20h) au Stade de Genève pour y affronter son dauphin au classement. Un «derby» romand qui se profile comme un choc au sommet de la Challenge League.

Joueurs, supporters et médias, tous attendent depuis une semaine ce choc au sommet de la Challenge League entre le Servette FC et Neuchâtel Xamax FCS. Et le voilà ! Ce soir, sur les coups de 20h, grenat et rouge et noir s'affronteront sur la pelouse semi-naturelle de la Praille. Outre la rivalité romande, cette rencontre s'annonce d'ores et déjà décisive dans la course à la promotion que se livrent les deux clubs. Lors de la première confrontation, les Xamaxiens avaient renversé la vapeur en fin de rencontre pour l'emporter sur le score de 3-2, infligeant au passage aux Servettiens leur seule défaite en championnat jusqu'ici. Aujourd'hui, les Neuchâtelois se retrouvent seuls en tête du championnat, cinq points devant leur adversaire du soir.

Un enjeu de taille

L'enjeu de la partie est simple: une victoire des Xamaxiens porterait un sacré coup aux ambitions servettiennes en séparant les deux équipes de 8 points au classement, le statu quo du match nul les assurerait de passer l'hiver en tête tandis qu'une défaite pourrait remettre les hommes de Meho Kedro en selle dans la bataille pour l'accession à l'élite, puisqu'ils reviendraient à 2 petits points. « Si on fait un point et qu'on les laisse à 5 points, c'est une bonne chose, mais on ne va pas là-bas pour rester derrière » annonce d'emblée Michel Decastel, qui ne compte pas reculer face à l'enjeu.

Cet enjeu, les supporters l'ont bien compris, puisqu'après être venu encourager les joueurs à l'entraînement samedi matin, ils s'apprêtent à se déplacer en nombre à la Praille ce soir. Ainsi, sont annoncés trois cars et un minibus, en plus des déplacements individuels en voiture ou en train. Un soutien xamaxien d'environ 250 personnes est d'ores et déjà attendu.

Pour Geoffrey Tréand, formé au bout du Lac Léman, cette confrontation est toujours un peu particulière, mais il n'en fera cure ce soir. « Oui, c'est un match spécial, ma famille sera là, mais l'enjeu du match prend le dessus cette fois-là. Eux doivent gagner, nous, on ne le doit pas, mais on en a envie. Je pense que ça peut faire une grande différence au moment d'aborder le match. »

Concentration et discipline comme mots d'ordre

En l'absence de Sébastien Wüthrich, blessé, le jeu servettien a perdu de sa consistance et les résultats récents en sont l'illustration: trois matchs nuls successifs avant de se relancer péniblement à Schaffhouse le week-end dernier. Cette baisse de forme relative ne suffit toutefois pas à faire baisser la garde de Michel Decastel, bien conscient de l'obstacle qui se dresse devant lui et qui attend de ses troupes une concentration à la hauteur de l'enjeu. « C'est la meilleure défense de Challenge League, et sur les côtés, que ça soit Lang ou Stevanovic, c'est du costaud. Ils ont un jeu où les latéraux montent beaucoup, mais si on est bien disposés sur le terrain, il n'y aura pas de problème, il faut se parler. Une de nos forces, c'est qu'on est assez vifs devant, et leurs défenseurs ne sont pas les plus rapides, donc il faudra faire la passe au bon moment pour trouver la faille. il faudra être concentré et disciplinés afin de ne pas perdre des ballons bêtes, parce qu'ils jouent très vite le contre. » De plus, Meho Kedro pourra finalement compter sur son ailier Willie, initialement suspendu pour 4, puis 3 rencontres, mais éligible pour cette rencontre suite au recours déposé par le club genevois.

La défense remaniée et l'attaque reconduite

Dans les rangs xamaxiens, un seul blessé est à déplorer, Dilan Qela. La tuile, c'est la suspension de Mustafa Sejmenovic, qui a écopé face à Wil de son quatrième avertissement de la saison. Pour le remplacer, Michel Decastel a plusieurs options: du poste pour poste en titularisant Léo Farine ou Arbenit Xhemajli, ou décaler Mike Gomes dans l'axe tandis que Steve Lawson prendrait le poste de latéral droit. Si le choix n'était pas encore arrêté lors de la conférence de presse, c'est cette dernière solution qui part avec une longueur d'avance dans l'esprit de Michel Decastel: « Je ne sais pas si c'est une bonne idée de lancer un jeune en défense centrale pour un match comme ça, on verra bien. » Devant, le coach xamaxien devrait reconduire son quatuor offensif des dernières sorties. Raphaël Nuzzolo, attendu au tournant par les Servettiens devrait donc vraisemblablement à nouveau prendre place en pointe de l'attaque xamaxienne.


Top