Neuchâtel Xamax FCS
 30.10.2016, 09:03

Neuchâtel Xamax FCS se prépare à accueillir le FC Zurich

chargement
Michel Decastel aimerait bien voir la Maladière autant remplie que face à Sion, et pas seulement pour les grosses affiches.

Football Les rouge et noir vont devoir sortir un grand match pour espérer obtenir un résultat face au leader du championnat.

Cet après-midi, c'est un gros morceau qui se présente au menu des Xamaxiens: le leader FC Zurich, vainqueur de la dernière Coupe de Suisse et pas ridicule en Europa League, vient rendre visite aux rouge et noir dans leur antre de la Maladière, à 15 heures.
N'ayant marqué qu'un point et marqué qu'un but lors des deux dernières journées, les Neuchâtelois ne paraissent pas en position favorables avant d'aborder ce match au sommet. Néanmoins, à Genève face à Servette (0-0), les hommes de Michel Decastel se sont bien ressaisis dans l'attitude après la débâcle face à Wohlen (1-4). L'entraîneur xamaxien espère d'ailleurs revoir la même attitude face aux Zurichois: « Ce qu'il faut, surtout, c'est refaire ce qu'on a fait à Genève: jouer avec beaucoup de volonté et beaucoup de détermination. Il faut plus se remémorer le match contre Sion que celui contre Wohlen. »

Lors de leur première confrontation, au Letzigrund, les Neuchâtelois n'avaient pas su déployer leur jeu et s'étaient inclinés 1-0, laissant quelques regrets à Michel Decastel. « On n'avait pas osé jouer pendant une heure, on n'avait pas fait un grand match. À domicile, il faut prendre des risques. On va tout faire pour gagner ce match, mais on sait la valeur de Zurich, ça ne pas être évident. Il faudra travailler à 11 pour faire un résultat. On a bien resserré les boulons, la défaite contre Wohlen nous a remis les idées en place, mais il faut mettre au fond les occasions qu'on se crée », commente le coach, ambitieux mais conscient de l'obstacle qui se présente à lui et ses joueurs.

Ce match, grande affiche oblige, sera peut-être l'occasion de remplir un peu plus les gradins de la Maladière que ce n'était le cas ces derniers temps. « Pour nous, les joueurs, c'est toujours bien d'avoir plus de monde au stade, donc on se pose la question: Qu'est-ce qu'il faut faire pour avoir plus de monde? », se demande Adrien Zbinden. Son incompréhension est d'ailleurs partagée par son coach. « On fait jouer les jeunes du centre de formation, on a des résultats, on a du spectacle, je ne comprends pas pourquoi les gens ne viennent pas ! Après les matchs contre Wil, Aarau, Winterthour, Sion, les gens devraient nous suivre, et pas seulement pour les grands matchs. On aimerait bien avoir aussi des gens quand on joue contre Chiasso ou Wohlen », peste Michel Decastel, un brin désabusé.

Pour cette rencontre, le coach pourra à nouveau compter sur Mustafa Sejmenovic et Raphaël Nuzzolo, respectivement blessé et malade face à Servette. Les quatre autres absents de lundi, à savoir Pedro Teixeira, Charles-André Doudin, Agonit Sallaj et Léo Farine, manqueront toujours à l'appel, bien qu'un retour à la compétition se rapproche pour les deux premiers.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FootballNeuchâtel Xamax FCS: Doudin de retour à l'entraînementNeuchâtel Xamax FCS: Doudin de retour à l'entraînement

Top