Neuchâtel Xamax FCS
 06.02.2019, 14:36

Le bilan chiffré de Michel Decastel, ex-entraîneur de Neuchâtel Xamax FCS

chargement
Après plus de trois ans de bons et loyaux services, Michel Decastel n’est plus l’entraîneur de Neuchâtel Xamax FCS.

Football Au lendemain de son limogeage par le président du club "rouge et noir" Christian Binggeli, nous revenons sur les faits d'armes du désormais ex-entraîneur de Neuchâtel Xamax FCS, Michel Decastel.

121
matches dirigés.
 
Dans le détail, Michel Decastel en a dirigé 19 en Super League, 95 en Challenge League et 7 en Coupe de Suisse.
 
Depuis Gilbert Gress, c’est un record. Même si le prédécesseur de Michel Decastel, Roberto Cattilaz, s’en approche avec 105 matches dirigés, mais seulement 12 en Challenge League (les autres en 2e ligue inter, première ligue, Promotion League et Coupe de Suisse).

66
victoires remportées.

 

Dans le détail: Michel Decastel en a remporté 2 en Super League, 60 en Challenge League et 4 en Coupe de Suisse. Le technicien neuchâtelois a aussi collectionné  28 matchs nuls et 27 défaites (10 en Super League, 14 en Challenge League et 3 en Coupe de Suisse).


250
buts inscrits.

 

Ce qui équivaut à une moyenne de 2,07 par match (189 en Challenge League, 26 en Super League et 35 en Coupe de Suisse, y compris le 21-0 à Montfaucon).


1,87
La moyenne de points du club sous sa direction.

 

En Challenge League, ce chiffre était de 2,11. Dans l’élite il est descendu à 0,68. Roberto Cattilaz a fait mieux avec 2,20 points, mais durant les douze matches dirigés en Challenge League, la moyenne était de 1,17.


À lire aussi...

Super LeagueChristian Binggeli: "J'ai senti dans mes tripes que je devais tenter un coup de poker"Christian Binggeli: "J'ai senti dans mes tripes que je devais tenter un coup de poker"

SéismeMichel Decastel n’entraîne plus Neuchâtel Xamax FCSMichel Decastel n’entraîne plus Neuchâtel Xamax FCS

FootballLaurent Walthert: "Ce n’est pas une belle journée"Laurent Walthert: "Ce n’est pas une belle journée"

Super LeagueChristian Binggeli: «Si l'on devait descendre, je resterais pour remonter»Christian Binggeli: «Si l'on devait descendre, je resterais pour remonter»

Super League«Si Xamax est relégué, ce sera ma dernière saison», affirme Michel Decastel«Si Xamax est relégué, ce sera ma dernière saison», affirme Michel Decastel

Top