Neuchâtel Xamax FCS
 10.03.2020, 05:30

Paroles d'entraîneurs: «Ça ne sert à rien de jouer un rôle, les joueurs le sentent»

Premium
chargement
Loïc Burkhalter (debout) et Joël Magnin ont besoin de rester calmes pour se concentrer sur le jeu et les décisions qu’ils sont amenés à prendre en cours de match.

Football/hockey sur glace Sur leur banc respectif, Loïc Burkhalter (HCC) et Joël Magnin (Xamax) sont plutôt calmes. Une attitude qui correspond à leur personnalité et qui facilite la transmission de leurs messages.

Comme les joueurs, les entraîneurs sont sous le feu des projecteurs lors des matches. C’est là que leur travail est jugé via la performance de leur équipe. Mais c’est aussi à ce moment-là qu’ils sont épiés. Volubile ou posé, «aboyeur» ou discret, sanguin ou réfléchi, chacun possède sa façon d’être sur le banc.

A la tête du HC La Chaux-de-Fonds en fin de saison et de Neuchâtel Xamax FCS, Loïc Burkhalter et Joël Magnin ne se donnent pas en spectacle lorsqu’ils...

À lire aussi...

CORONAVIRUSLe coronavirus force Xamax à jouer un match sans enjeu dans un stade videLe coronavirus force Xamax à jouer un match sans enjeu dans un stade vide

CORONAVIRUSFootball: les buteurs de Xamax en mal de compétitionFootball: les buteurs de Xamax en mal de compétition

CommentaireHCC: du calvaire à la rédemption?HCC: du calvaire à la rédemption?

FinancesHCC: vers une réduction du budget de 400'000 francsHCC: vers une réduction du budget de 400'000 francs

Top