Neuchâtel Xamax FCS
 26.07.2019, 15:28

Avant Xamax - YB: «un bon coup à jouer», selon Raphaël Nuzzolo

chargement
Raphaël Nuzzolo mènera bien l'attaque xamaxienne dimanche face à Young Boys.

Super League Neuchâtel Xamax FCS reçoit le champion Young Boys dimanche à la Maladière (16h). Les «rouge et noir» veulent s’appuyer sur leurs valeurs d’organisation et de solidarité pour éviter la défaite.

Pour son premier match de la saison à domicile, le calendrier offre tout de suite un morceau de choix à Xamax avec la venue du champion Young Boys, dimanche à la Maladière (16h).  Si, vacances obligent, le stade ne sera probablement pas plein  – vendredi en fin de matinée, 5800 billets avaient été vendus – le spectacle devrait être au rendez-vous.

«Ce n’est peut-être pas le plus mauvais moment pour affronter YB», estime Raphaël Nuzzolo. «En effet, les Bernois ont pas mal changé durant l’été et on peut voir qu’il leur reste pas mal de choses à travailler pour être aussi performants que la saison passée. Il peut y avoir un bon coup à jouer», analyse le buteur xamaxien.

Il pourra affronter son ancienne équipe car il sera toujours au bénéfice de l’effet suspensif, en attendant la décision sur le recours concernant son expulsion face à Aarau du… 30 mai! «Je sais que le délai est long, mais franchement, cela ne me dérange pas. Je suis content d’avoir pu commencer le championnat. Je serai entendu la semaine prochaine et devrais être fixé avant Xamax – Saint-Gall du dimanche 4 août», éclaire l’attaquant. Pour rappel, il avait écopé de quatre matches de suspension (un déjà purgé) pour avoir prétendument craché sur l’arbitre lors du barrage aller.

Défenseur masqué

Nuzzolo sera donc sur la pelouse dimanche, tout comme le défenseur Marcis Oss, qui jouera avec une protection au visage. Le Letton s’est cassé le nez dans un duel avec le Thounois Simone Rapp. Tel ne sera pas le cas des blessés Janick Kamber et Dylan Dugourd, ainsi que des suspendus (pour un match), Pietro Di Nardo et Taulant Seferi. Ces deux derniers avaient été expulsés la semaine passée à Thoune. «Nous avons évoqué ce point cette semaine. Il faut que nous apprenions à mieux canaliser notre engagement», explique Joël Magnin.

Malgré les absences, le coach xamaxien ne modifiera pas son système de jeu en 5-3-2. «Il a prouvé qu’il fonctionne. Pour réussir quelque chose face à YB, il faudrait mieux négocier certaines sorties de ballon lorsque nous sommes sous pression.» Entraîneur des M21 bernois il y a encore quelques semaines, Joël Magnin assure préparer ce match «comme un autre. Après, on ne contrôle pas ses émotions. Je ne sais pas ce que je ressentirai en entrant sur le terrain.»

Pour avoir une chance de battre les Bernois, comme cela avait été le cas le 24 avril, il faudra parvenir à maîtriser plusieurs points forts des adversaires, estime Joël Magnin. «Young Boys est une équipe très dynamique, qui met beaucoup de pression sur l’adversaire. La ligne d’attaque composée de Hoarau, Nsame et Ngamaleu est redoutable. Nous devrons aussi être très attentifs sur les balles arrêtées. Mais Xamax aussi a des arguments à faire valoir. Nous ne partons assurément pas battus.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Super LeagueXamax s’offre des débuts riches en émotionsXamax s’offre des débuts riches en émotions

Super LeagueThoune – Xamax 2-2: ce qu’il faut retenirThoune – Xamax 2-2: ce qu’il faut retenir

FootballLes deux nouveaux leaders de Xamax se confientLes deux nouveaux leaders de Xamax se confient

Top