Neuchâtel Xamax FCS
 26.10.2018, 18:32

Avant Xamax - Lucerne: Decastel prône l'attaque

chargement
Xamax s'était imposé en ouverture de championnat à Lucerne.

Super League Neuchâtel Xamax FCS reçoit Lucerne dimanche à 16h à la Maladière. Une belle occasion pour quitter la dernière place au classement. Le point avec l'entraîneur Michel Decastel et le milieu de terrain Pietro Di Nardo.

L’appétit vient en mangeant. Le fait que Xamax ne perde plus depuis quatre matches ne suffit plus à Michel Decastel. «Il est l’heure de renouer avec la victoire. A domicile nous devons nous montrer intraitables. En plus, si nous battons Lucerne dimanche (réd: à 16h à la Maladière) nous avons de bonnes possibilités de bien remonter au classement.»

Pour ce faire le coach demande à son équipe de «jouer de manière plus offensive.» Le milieu de terrain Pietro Di Nardo détaille: «Nous devrons prendre plus de responsabilités avec le ballon, le conserver un peu davantage que face à Bâle. Il s’agira sans doute aussi de tenter des choses sur le plan individuel, notamment au un-contre-un sur les ailes.»

Système défensif inchangé

Cette prise de risques ne devrait pas aller de pair avec un gros changement tactique. Lisez que la défense à cinq, qui a permis de tenir en échec Sion et Bâle, devrait être reconduite. «Je ne dispose encore pas des joueurs adéquats pour évoluer à quatre derrière», précise Michel Decastel.

En effet, trois défenseurs centraux sont toujours sur le flanc: Igor Djuric, Mustafa Sejmenovic et Maikel Santana. Il est donc envisageable de revoir Geoffrey Tréand au poste de latéral droit même si Arbnor Fezjulahi est rétabli.

Sans toucher au système défensif, des modifications sont toutefois possibles, voire probables devant. Déjà, tout simplement, parce que Charles Doudin sera suspendu. «Je pourrais le remplacer poste pour poste (réd: dans ce cas Hamed Kone tiendrait la corde), mais aussi jouer avec deux vrais attaquants», réfléchit Michel Decastel. Une hypothèse d’autant plus plausible que Kemal Ademi est à nouveau sur pied.

A lire aussi : Collaboration entre Xamax et le HCC

Le fait que Lucerne soit une des deux seules équipes battues par Xamax cette saison, ne permet de tirer aucune projection sur la rencontre de demain. «C’était le match d’ouverture, on manquait de repère, nos adversaires aussi. Dimanche, ce sera complètement différent», prophétise Pietro Di Nardo.

Que Lucerne, septième avec 12 points, deux de plus que la «lanterne rouge» xamaxienne, soit imprévisible est confirmé par une donnée statistique: ils n’ont jamais connu une parité (quatre victoires pour sept défaites). Ils seront privés d’éléments importants: les suspendus Christian Schwegler et Marvin Schultz ainsi que les blessés Claudio Lustenberger et Christian Schneuwly et le gardien Mirko Salvi qui vient de se déchirer les ligaments du genou droit.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

footballLe Xamaxien Musa Araz sur la toucheLe Xamaxien Musa Araz sur la touche

Super LeagueXamax gagne à Sion le derby qu'il ne voulait pas perdreXamax gagne à Sion le derby qu'il ne voulait pas perdre

Super LeagueSion – Xamax 1-2: ce qu’il faut retenirSion – Xamax 1-2: ce qu’il faut retenir

Super LeagueFootball: plus qu’un derby pour Xamax à TourbillonFootball: plus qu’un derby pour Xamax à Tourbillon

Super LeagueBattu par Lucerne, Xamax se retrouve en situation d'urgenceBattu par Lucerne, Xamax se retrouve en situation d'urgence

Top