Neuchâtel Xamax FCS
 07.12.2018, 18:13

Avant St-Gall - Xamax: hécatombe à la Maladière

chargement
Samir Ramizi retrouvera une place de titulaire ce soir à Saint-Gall.

 07.12.2018, 18:13 Avant St-Gall - Xamax: hécatombe à la Maladière

FOOTBALL A Saint-Gall et malgré un effectif décimé, Xamax veut poursuivre sa bonne série hors de ses murs.

C’est l’hécatombe à Xamax. Michel Decastel n’a pas à se creuser la tête pour composer le onze de départ qu’il alignera à Saint-Gall samedi soir (19 heures). Avec une liste de onze absents, ce sont 16 joueurs – dont les deux gardiens – qui ont embarqué vendredi sur le coup de 15h30 pour la Suisse orientale.

Outre les habituels blessés que sont Djuric, Mulaj et Santana, le boss composera sans Le Pogam (qui, après avoir guéri d’une tendinite rotulienne, a contracté la même blessure à l’autre genou), Huyghebaert (contracture à l’aine), Sejmenovic (contracture à la cuisse depuis le match de Lugano dimanche dernier), Karlen (déchirure des ligaments de la cheville, out pour six à huit semaines), Cicek (qui reprendra l’entraînement lundi), Corbaz (victime d’une gastro-entérite depuis la nuit de jeudi à vendredi), Nimani (pas convoqué afin de ne pas «griller» une licence) et Di Nardo (suspendu).

«Non, il n’est pas temps que cela finisse. Nous récupérerons du monde (Corbaz, Di Nardo, Mulaj, Huyghebaert, Cicek) la semaine prochaine», coupe Michel Decastel, dont la composition ne fait dès lors pas de mystère. Gomes, Oss, Xhemajli et Kamber seront alignés en défense, devant Walthert. Pickel jouera en sentinelle. Ramizi, Veloso, Doudin et Tréand tenteront d’alimenter Nuzzolo. Seuls Minder, Fejzulahi, Koné, Ademi et Qela prendront donc place sur le banc.

«A l’extérieur, nous restons sur quatre matches nuls»

Malgré cette pénurie, Michel Decastel se veut optimiste. «C’est sur les matches à la maison que nous pouvons nourrir des regrets. A l’extérieur, nous restons sur quatre matches nuls. Si nous sommes bien concentrés et que nous ne perdons pas de ballons dans les zones importantes, nous pouvons ramener quelque chose», relève-t-il. «Pour y parvenir, il faudra également oser des choses.»

Ce que confirme Max Veloso. «Il ne faudra pas se cacher, demander le ballon, assumer nos responsabilités et prendre des risques en zone offensive. Nous avons les qualités nécessaires pour produire du jeu.»

A Lugano la semaine dernière (2-2), Xamax a encore eu du mal à se mettre en action et a concédé deux buts évitables sur balles arrêtées. «Nous n’étions ni actifs, encore moins réactifs sur ces actions. Cela suffit. Nous avons encaissé assez de buts sur coups de pied arrêtés. Nous allons pratiquer un marquage individuel. Chacun sera face à ses responsabilités», précise Michel Decastel.

Si Raphaël Nuzzolo soulignait le manque d’intensité mis dans les duels, son coéquipier et son entraîneur n’adhèrent pas. «Nous avons remporté la majorité des duels en deuxième mi-temps», corrige Max Veloso. «Nous n’avons pas manqué d’agressivité. Lugano n’était pas meilleur que nous», appuie encore Michel Decastel.

«Nous devons, en revanche, faire mieux en termes de jeu en limitant le déchet technique et en retrouvant de l’efficacité. Saint-Gall est une bonne équipe. Mais elle joue haut. Si nous parvenons à sortir de son pressing, nous pourrons bénéficier d’espaces», analyse Michel Decastel.


Top