Neuchâtel Xamax FCS

Avant GC – Xamax: Stéphane Henchoz refuse la pression

chargement

Super League Neuchâtel Xamax FCS quittera la dernière place de Super League s’il s’impose ce dimanche à Zurich (16h), face à Grasshopper.

 15.02.2019, 16:48
Stephane Henchoz veut que Xamax joue à Zurich dimanche avec la même intensité que lors de la victoire face à Lucerne. (KEYSTONE/Valentin Flauraud)

Stéphane Henchoz fait la moue quand on lui demande s’il perçoit la rencontre Grasshopper – Xamax de ce dimanche à 16h comme un «match de la peur». «Peur? Il y a bien d’autres choses dans la vie qui font peur. Le football doit être source de plaisir, de joie», affirme le coach de Xamax.

Quand bien même s’affrontent les deux cancres de la catégorie. «Le championnat est encore long. Je ne crois pas que le match de dimanche soit décisif. Dans notre position, l’objectif est simple: essayer de grappiller des points à chaque fois, peu importe l’adversaire», poursuit le Fribourgeois.

 

Comment-voulez-vous être euphoriques alors que nous sommes toujours derniers?
Pietro Di Nardo 

 

Egalement présent en conférence de presse, le milieu de terrain Pietro Di Nardo reconnaît volontiers que, «après la victoire contre Lucerne l’ambiance était meilleure cette semaine à l’entraînement. Mais ce serait ridicule de parler d’euphorie. Comment voulez-vous être euphoriques alors que nous sommes toujours derniers?»

«Primordial pour la confiance»

Il n’empêche, le succès face aux Lucernois, en plus de donner la possibilité à Xamax de remonter au 9e rang en cas de succès dimanche, a «prouvé aux joueurs qu’ils peuvent à nouveau battre une équipe de Super League. C’est primordial pour la confiance», précise Stéphane Henchoz.

Au Letzigrund, il faudra retrouver les ingrédients qui ont permis de renouer avec le succès après une attente de presque cinq mois. «J’aimerais revoir la même intensité, une agressivité comparable», précise le coach.

Quant à l’adversaire, qui a déjà battu deux fois Xamax cette saison, «la pression sera clairement sur ses épaules. Quand on s’appelle GC, qu’on compte 27 titres de champion de Suisse, qu’on a un budget infiniment supérieur à celui de Xamax et qu’on évolue à domicile, on n’a pas le droit de se rater. Nous verrons à la fin si nous aurons su profiter de la situation», reprend l’entraîneur.

Geoffroy Serey Die devra de nouveau bloquer les attaques adverses. Crédit: Keystone

Le 3-5-2 sera reconduit

Il s’attend à un match différent de celui de la semaine passée. «Lucerne est une équipe organisée, athlétique qui mise beaucoup sur son impact physique. GC a un style moins direct. Les Zurichois essaient davantage de développer le jeu, avec quelques individualités intéressantes.»

GC s’est renforcé cet hiver, avec notamment les arrivées de Yorick Ravet et du Brésilien Caiuby. «Par rapport à la première partie de la saison, les Zurichois ont aussi récupéré un certain nombre de blessés. Il est dès lors assez difficile de prévoir quelle équipe Thorsten Fink va aligner. On fera avec…», poursuit le coach xamaxien.

Et avec le même système en 3-5-2 qui a permis de battre Lucerne. «Il ne s’agit pas d’un schéma immuable. Simplement, il nous permet d’être plus solides défensivement et à l’heure actuelle, il s’agit d’une priorité. Nous le travaillons depuis plusieurs jours et n’allons pas en changer au dernier moment. Il est essentiel que les joueurs sachent exactement ce qu’ils doivent faire.»

Enfin, les disponibles, car pour ce match également Henchoz devra se passer de plusieurs éléments: Djuric, Doudin, Le Pogam, Tréand et Minder sont blessés, Huyghebaert est convalescent, Santana malade et Pickel suspendu. Oss, qui relève de maladie, est incertain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Challenge LeagueXamax: «Pas une finale avant la lettre» contre KriensXamax: «Pas une finale avant la lettre» contre Kriens

CommotionXamax: Thibault Corbaz revient masqué mais sans peurXamax: Thibault Corbaz revient masqué mais sans peur

Challenge LeagueXamax: blanchissage et bon point cueilli à ThouneXamax: blanchissage et bon point cueilli à Thoune

live
CHALLENGE LEAGUENeuchâtel Xamax ramène un bon point de son déplacement à ThouneNeuchâtel Xamax ramène un bon point de son déplacement à Thoune

Challenge LeagueXamax dans la dernière ligne droite pour ne pas vivre un nouveau cauchemarXamax dans la dernière ligne droite pour ne pas vivre un nouveau cauchemar

Top