09.09.2020, 15:21

Val-de-Travers: avec tous ses sortants, l’UDC vise le Conseil communal

Premium
chargement
Le groupe UDC lors de la dernière élection du Conseil communal, en 2016. Ce jour-là, Niels Rosselet-Christ (debout) et les autres élus agrariens n'avaient pu obtenir le siège qu'ils visaient.

Politique L’UDC de Val-de-Travers présente ses huit conseillers généraux sortants et huit nouveaux venus aux prochaines élections communales. Le parti veut «décrocher enfin un siège au Conseil communal».

En présentant «la plus grande liste de son histoire», la section UDC de Val-de-Travers ne se cache pas. Ambitieuse, elle veut «augmenter sa représentation au Conseil général et décrocher enfin le siège au Conseil communal». Ce fameux siège qui aurait, arithmétiquement du moins, pu lui revenir lors des précédentes élections, mais que les autres partis lui ont toujours refusé, faute de candidat agrarien faisant consensus.

Cette année, l’UDC a donc ratissé large et présente 16 candidats....

À lire aussi...

PolitiqueDeux conseillers généraux UDC démissionnent à Val-de-TraversDeux conseillers généraux UDC démissionnent à Val-de-Travers

PolitiqueCanton de Neuchâtel: près de 1400 candidats en lice pour les communalesCanton de Neuchâtel: près de 1400 candidats en lice pour les communales

Votations fédérales«L’initiative de l’UDC est un hara-kiri économique pour le canton de Neuchâtel»«L’initiative de l’UDC est un hara-kiri économique pour le canton de Neuchâtel»

Votation fédéraleInitiative de limitation: quelle indépendance?Initiative de limitation: quelle indépendance?

Top