29.10.2020, 12:00
Lecture: 7min

Neuchâtel: Mauro Moruzzi, l’«empêcheur de tourner en rond»

Premium
chargement
Mauro Moruzzi, le nouveau conseiller communal vert'libéral de Neuchâtel, dans son jardin.

Politique Premier élu vert’libéral à entrer dans l’exécutif d’une grande ville romande, à Neuchâtel, Mauro Moruzzi tient beaucoup à n’être catalogué ni à gauche, ni à droite. Il s’explique.

Depuis lundi soir, l’information circule dans toute la Suisse romande: «La Ville de Neuchâtel est passée à droite.» Mauro Moruzzi corrige immédiatement: «Ce n’est pas vrai, elle n’est simplement plus à gauche.» Car le nouveau conseiller communal vert’libéral, à l’origine de ce bouleversement politique, refuse d’apparaître comme un homme de droite, préférant se décrire comme un «empêcheur de tourner en rond».

L’homme est vif. De ses origines italiennes, dont il est très fier, il a gardé la volubilité et les mains qui s’agitent. Mais le Suisse qu’il est devenu est...

À lire aussi...

PolitiqueCommunales: Neuchâtel n’est plus de gaucheCommunales: Neuchâtel n’est plus de gauche

PolitiqueL’assemblée générale des Vert’libéraux neuchâtelois s’est tenue via internetL’assemblée générale des Vert’libéraux neuchâtelois s’est tenue via internet

PORTRAIT"Il faut chercher le compromis plutôt qu'écraser l'adversaire""Il faut chercher le compromis plutôt qu'écraser l'adversaire"

politiqueMauro Moruzzi est le nouveau président des Vert'libéraux neuchâteloisMauro Moruzzi est le nouveau président des Vert'libéraux neuchâtelois

Top