02.12.2020, 10:15

La durée pour traiter les recours interroge les vert’libéraux

chargement
Dans son interpellation, le groupe Vert’libéral observe que si les recourants avaient persisté, la commune de Neuchâtel aurait peut-être dû être mise sous tutelle.

Elections communales Le groupe vert’libéral s’interroge sur le délai de recours, fixé à un mois, dans le cas des recours déposés à La Chaux-de-Fonds et à Neuchâtel après les élections communales.

La durée d’un mois pour traiter les recours déposés à La Chaux-de-Fonds et à Neuchâtel en lien avec les élections communales du 25 octobre interroge le groupe vert’libéral. Vu la nature des problèmes rencontrés, celui-ci s’inquiète aussi pour les élections cantonales d’avril 2021. «La décision de la chancellerie cantonale n’a souffert d’aucun retard», a répondu mercredi la présidente du Conseil d’Etat, Monika Maire-Hefti.

Si la décision doit être rendue sans tarder, chaque partie a le droit d’être entendue. Monika Maire-Hefti a expliqué qu’à Neuchâtel, le recours a été déposé le 2 novembre par des membres de Solidarités. La Ville a fait part de ses observations le 11 novembre et le lendemain, la chancellerie a envoyé cela aux recourants qui ont répondu le 19 novembre. La décision a été rendue ensuite le 24 novembre. L’effet suspensif a été retiré pour que les autorités puissent entrer en fonction.

A La Chaux-de-Fonds, les autorités ont pu entrer en fonction à la mi-novembre, car la Ville avait demandé le retrait de l’effet suspensif. La décision a été rendue sur le fond le 23 novembre.

Pas de recours au Tribunal cantonal

Les membres de Solidarités ont décidé de ne pas poursuivre au Tribunal cantonal. Les recourants demandaient notamment un recomptage des voix, vu les scores très serrés. A La Chaux-de-Fonds, le citoyen, qui estimait problématique le dépouillement sur deux jours et le non-respect de la loi sur les droits politiques, a aussi jeté l’éponge.

Dans son interpellation, le groupe vert’libéral observait que si les recourants avaient persisté, la commune de Neuchâtel aurait peut-être dû être mise sous tutelle. «La situation est aussi compliquée pour tout candidat qui doit quitter son précédent emploi alors même qu’il n’est pas assuré d’entrer en fonction», a expliqué Maxime Auchlin.

Le groupe vert’libéral s’inquiète aussi de la nature des problèmes rencontrés lors du dépouillement. «Ces recours ainsi que leur traitement questionnent sur la solidité de l’appareil juridique entourant les élections», a-t-il ajouté.
 

ATS

À lire aussi...

PolitiqueCommunales: la Chancellerie rejette le recours déposé contre les résultats de La Chaux-de-FondsCommunales: la Chancellerie rejette le recours déposé contre les résultats de La Chaux-de-Fonds

PolitiqueElections communales à La Chaux-de-Fonds: il n’y aura pas de suites au recoursElections communales à La Chaux-de-Fonds: il n’y aura pas de suites au recours

PolitiqueElections communales: recours à La Chaux-de-FondsElections communales: recours à La Chaux-de-Fonds

Top