26.10.2020, 22:43
Lecture: 4min

Elections communales: La Chaux-de-Fonds est une ville Verte

Premium
chargement
Patrick Herrmann a terminé loin devant dans l'élection au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds.

Elections communales Après un siècle de domination politique à La Chaux-de-Fonds, le Parti socialiste a été submergé par la vague Verte. Katia Babey n’est pas réélue, l’UDC conserve son siège et les femmes disparaissent du Conseil communal.

La Chaux-de-Fonds est une ville Verte. La victoire du parti écologiste aux élections communales 2020 met fin à un siècle de domination politique du Parti socialiste (PS) dans la Métropole horlogère. Le PS perd son deuxième siège à l’exécutif, Katia Babey n’est pas réélue, elle doit céder sa place au vainqueur de l’élection, l’ancien directeur de lycée Patrick Herrmann (2858 voix). Et l’UDC, qui n’avait qu’un seul candidat, conserve sa place au Conseil communal, grâce à l’entrepreneur Thierry...

À lire aussi...

EditoElections communales neuchâteloises: une envie d’écologie, mais laquelle?Elections communales neuchâteloises: une envie d’écologie, mais laquelle?

BilanElections communales: Verts en verve, PLR en maîtrise, PS en reculElections communales: Verts en verve, PLR en maîtrise, PS en recul

PolitiqueCommunales: Neuchâtel n’est plus de gaucheCommunales: Neuchâtel n’est plus de gauche

PolitiqueUne «législature horrible» pour l’UDC neuchâteloiseUne «législature horrible» pour l’UDC neuchâteloise

Top