14.09.2020, 05:30

Découvrez les participants à nos débats sur les élections communales neuchâteloises

chargement
Découvrez les participants à nos débats sur les élections communales neuchâteloises

Politique «ArcInfo» vous invite à participer à cinq débats en vue des élections communales neuchâteloises du 25 octobre prochain. Nous vous présentons les candidats qui seront mis sur le gril.

Vingt-sept débatteurs pour le 25 octobre. «ArcInfo» vous convie à des débats qui auront lieu prochainement avec des candidats dans cinq communes. Ce sera une belle occasion d’échanger avec ceux qui sont aux commandes de votre commune et ceux qui prétendent l’être. Ces politiciens professionnels ou amateurs seront confrontés à nos questions. Mais également à celles qui sortiront d’un sondage que nous avons réalisé et qui a connu une belle participation. Enfin, les candidats se positionneront face à certaines réactions de la rue, glanées dans les communes en question.

Comment le choix des candidats s’est-il opéré? Nous avons invité les partis à désigner leurs représentants et retenu la plupart d’entre eux. Notre sélection répond à un souci d’équilibre entre les partis et les profils. Il s’agissait aussi de limiter le nombre de personnes présentes sur scène, notamment par respect des mesures sanitaires requises par temps de Covid. Pour la même raison, les places seront comptées dans le public.

»Inscrivez-vous: «Quels enjeux pour ma commune? Les candidats face aux habitants»

 

22/09 Neuchâtel: un débat 100% féminin

La scène sera entièrement féminine le 22 septembre dès 18 heures dans la salle de l’Union commerciale, à Neuchâtel. Une seule des cinq candidates qui seront présentes est issue de l’une des trois communes qui fusionneront avec la capitale cantonale. Il s’agit de la vert’libérale Mireille Tissot-Daguette, conseillère générale à Peseux et députée au Grand Conseil. Elle aura à cœur de défier trois conseillères communales qui espèrent le rester: la socialiste Anne-Françoise Loup, la libérale-radicale Violaine Blétry-de Montmollin et la Verte Christine Gaillard.

On attend avec curiosité la prestation d’une nouvelle venue, Manuela Honegger, candidate pour Solidarités. Cette Zurichoise a été conseillère personnelle de l’ancien maire de Genève, Rémy Pagani, et était l’une des organisatrices de la grève des femmes en Suisse l’an dernier.

23/09 La Chaux-de-Fonds: un choc Vert-vert’libéral?

Un sérieux candidat pour le Conseil communal de la Métropole horlogère est attendu le 23 septembre dès 18 heures à l’Espace TSM: Patrick Herrmann, président des Verts neuchâtelois et député. On attend sa confrontation avec une personnalité locale, la vert’libérale Brigitte Leitenberg. Novice en politique, cette commerçante s’est illustrée en organisant des événements sportifs.

Figure de l’UDC dans le canton, le conseiller général et député Thierry Brechbühler pourrait marquer des points. Le socialiste Pierre-Alain Borel cumule lui aussi les deux mandats. La nouvelle vice-présidente des libéraux-radicaux neuchâtelois, la juriste Crystel Graf, semble prometteuse. Nous verrons si des candidats moins connus tireront leur épingle du jeu: la conseillère générale popiste Françoise Jeandroz et le démocrate-chrétien Stéphane Miserez, employé communal.

29/09 Le Locle: place aux élus des Brenets!

Au Locle, le débat se déroulera entre hommes. Trois conseillers communaux seront de la partie le 29 septembre, dès 18 heures, à l’Ancienne poste, au Locle. Tout d’abord le président de la Mère commune, le popiste Denis de la Reussille, qui est également conseiller national. Puis deux élus des Brenets: le socialiste Stéphane Reichen et le Vert Philippe Rouault. Celui-ci était venu de France pour travailler comme infirmier à l’hôpital d’Aigle (VD), puis à celui de La Chaux-de-Fonds. Stéphane Reichen est pour sa part enseignant en informatique au Cifom.

Tous deux batailleront avec un jeune prétendant à l’exécutif de la commune fusionnée, Anthony von Allmen, conseiller général au Locle et secrétaire général du PLR neuchâtelois. Le vert’libéral José Ramos, assureur, apportera sans doute son esprit sportif, lui qui a présidé le FC Le Locle.

30/09 Val-de-Travers: une voix discordante

Quatre conseillers généraux participeront à notre débat, le 30 septembre dès 18 heures, à l’espaceVAL, à Couvet. Quentin Di Meo, vice-président des libéraux-radicaux neuchâtelois et député, trouvera à qui parler avec Niels Rosselet-Christ, député et chef du groupe UDC au Grand Conseil. Philippe Vaucher, l’un des fondateurs de la section vallonnière du POP, prendra sans doute le contre-pied de ces deux jeunes loups de la politique.

Une socialiste pourrait jouer les arbitres: May Margot, active dans une entreprise de design horloger et bijoutier, ainsi que dans des associations du Vallon. Enfin, l’ancien conseiller général Thierry Ray, directeur d’un centre de formation pour adultes, apportera un autre son de cloche. A la tête d’un nouveau parti, Agora, cet ancien conseiller général des Verts s’oppose à ces derniers sur la question des éoliennes.

1/10 Val-de-Ruz: un capitaine de l’industrie

Notre journaliste et modératrice n’aura à faire qu’à des hommes, le 1er octobre dès 18 heures au Mycorama, à Cernier. Deux conseillers communaux en fonction diront pourquoi ils prétendent à une réélection: le socialiste François Cuche et le Vert Roby Tschopp. Le conseiller général Francis Krähenbühl ne manquera pas de leur envoyer quelques piques. Patron d’une entreprise de pompes industrielles, le libéral-radical est réputé pour avoir dirigé Nexans, anciennement les Câbles de Cortaillod.

Deux candidats de l’ombre en sortiront: l’UDC Johan Matthey-de-l’Endroit et le PDC Karl Signer. Ils sont tous deux sans mandat politique. Le premier est juriste à la Confédération et étudiant en droit de l’innovation à l’Université de Neuchâtel. Le second est un ingénieur parti de Suisse alémanique pour le Val-de-Ruz, en passant par les Etats-Unis et Lausanne.


À lire aussi...

électionsCommunales 2020: on vous tend le micro en ville de La Chaux-de-FondsCommunales 2020: on vous tend le micro en ville de La Chaux-de-Fonds

électionsCommunales 2020: on vous tend le micro en ville de NeuchâtelCommunales 2020: on vous tend le micro en ville de Neuchâtel

PolitiqueCovid, écologie, force des partis: les principaux enjeux des élections communales neuchâteloisesCovid, écologie, force des partis: les principaux enjeux des élections communales neuchâteloises

Top