29.10.2020, 05:30

Au Landeron, l’affaiblissement du Canette rééquilibre les forces politiques

Premium
chargement
Le"stamm" du Canette a pris, ce dimanche 25 octobre 2020, ses quartiers au C2T.

Elections Il y a quatre ans, le Canette avait cartonné au Landeron lors des élections, après avoir contribué à faire capoter une fusion à sept sur l’Est du Littoral. Mais cette année, le parti y laisse des plumes.

C’est sur 19 fauteuils du Conseil général que s’asseyaient, en 2016, les membres du Canette au Landeron. Un record pour ce parti villageois, habitué à placer 12 à 14 des siens au sein des autorités. Dimanche dernier, il a toutefois perdu quatre sièges. 

«Au-delà d’une guerre de tranchée, il faut envisager ce résultat comme le fait de revenir à une forme d’équilibre», relève Thierry Linder, qui, avec 555 voix, arrive en tête de la liste du parti. Avant d’ajouter que 15 sièges, «c’est déjà très bien». Ce résultat reste...

À lire aussi...

PolitiqueCommunales: au Landeron, le Canette perd des plumesCommunales: au Landeron, le Canette perd des plumes

Elections communalesAu Landeron, le puissant Canette craint de perdre des plumesAu Landeron, le puissant Canette craint de perdre des plumes

Top