Thomas Wroblevski poursuit son combat pour donner du sens au vote blanc

chargement

Elections cantonales À nouveau candidat au Conseil d’Etat neuchâtelois, Thomas Wroblevski poursuit sa bataille pour que le vote blanc soit pris en compte dans les résultats des scrutins. Il milite pour une «vraie démocratie».

 03.04.2021, 05:30
Premium
Thomas Wroblevski n'a pas l'intention de s'asseoir dans un fauteuil de conseiller d'Etat. Il se présente au nom du vote blanc.

Au fil des années, Thomas Wroblevski ne se décourage pas. Ce Neuchâtelois de 34 ans se bat depuis bientôt dix ans dans un but précis: changer la loi cantonale sur les droits politiques pour que les bulletins blancs soient pris en compte dans les résultats d’élections ou de votations. Ainsi, une majorité de bulletins blancs aurait pour conséquence d’invalider un scrutin.

Après avoir usé sans succès des droits populaires pour faire reconnaître le...

À lire aussi...

VidéoCantonales neuchâteloises: le «Questions pour une élection» de Thomas WroblevskiCantonales neuchâteloises: le «Questions pour une élection» de Thomas Wroblevski

POLITIQUECandidat à tous les scrutins au nom du vote blancCandidat à tous les scrutins au nom du vote blanc

RéactionCantonales 2021: Thomas Wroblevski et le vote blanc bons derniersCantonales 2021: Thomas Wroblevski et le vote blanc bons derniers

Top