Réservé aux abonnés

Laurent Kurth: «Il est important de poursuivre la consolidation»

A 54 ans, le conseiller d’Etat socialiste Laurent Kurth est en lice pour un nouveau mandat au gouvernement neuchâtelois. «Ce sera en principe le dernier», indique-t-il. Il souhaite jouer un rôle de charnière entre l’équipe sortante et les nouveaux élus pour poursuivre le redressement du canton.
17 mars 2021, 05:30 / Màj. le 06 avr. 2021 à 11:23
Laurent Kurth est le doyen du Conseil d'Etat, où il siège depuis novembre 2012.
Dans la course
Le 18 avril, la population neuchâteloise choisira la composition de son Gouvernement. 21 candidates et candidats sont en lice pour les cinq sièges ministériels. Quels sont leur parcours? Leur vision de société? Leurs forces et leurs faiblesses? «ArcInfo» les a toutes et tous rencontrés.

«La passion pour la chose publique ne se tarit pas.» Laurent Kurth est une nouvelle fois en campagne pour le Conseil d’Etat neuchâtelois. Une quatrième élection après celle qui lui a permis de re...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an