Frédéric Mairy retire sa candidature au Conseil d’Etat

chargement

Politique Le socialiste Frédéric Mairy, arrivé 6e de l’élection au Conseil d’Etat ce dimanche, retire sa candidature, annonce-t-il ce lundi après-midi.

 19.04.2021, 16:21
Florence Nater et Frédéric Mairy ce dimanche à leur arrivée au château de Neuchâtel.

Le socialiste Frédéric Mairy annonce son retrait de l’élection au Conseil d’Etat. Arrivé 6e ce dimanche, le socialiste laisse ainsi la porte grande ouverte à une alliance rose-verte pour le deuxième tour de l’élection.

«Si, à titre personnel, je me réjouis de la confiance que m’a accordée la population neuchâteloise, j’estime que le poids du PSN au Grand Conseil ne légitime plus le maintien de trois sièges socialistes au gouvernement, quand bien même l’électorat a montré son attachement à une certaine continuité au sein de celui-ci», écrit-il dans un communiqué envoyé ce lundi après-midi.

«Choix douloureux»

Arrivé troisième de sa liste derrière Laurent Kurth et Florence Nater, mais devant le Vert Roby Tschopp, le conseiller communal de Val-de-Travers s’efface ainsi en vue d’une alliance de gauche. «J’espère que leurs candidatures (réd: de ces colistiers) s’inscriront dans une dynamique durable et commune à l’entier des forces de gauche, qui permettra de maintenir celles-ci majoritaires au Conseil d’Etat.»

Le candidat socialiste conclut: «Le sens des responsabilités est l’une des forces du parti socialiste, tout comme la capacité à faire passer l’intérêt général avant les intérêts particuliers. Cela peut imposer des choix douloureux et celui que je fais aujourd’hui en est un. Il n’altère en rien mes convictions, pas davantage que ma ferme volonté de continuer de travailler, dans mes fonctions actuelles, au service de notre canton.»


À lire aussi...

PolitiqueCantonales 2021: la gauche peut-elle sauver sa majorité au Conseil d’Etat?Cantonales 2021: la gauche peut-elle sauver sa majorité au Conseil d’Etat?

ÉlectionsPas de vague écolo pour booster les vert’libéraux au Conseil d’Etat neuchâteloisPas de vague écolo pour booster les vert’libéraux au Conseil d’Etat neuchâtelois

électionsCantonales: le Val-de-Travers cartonne et passe de 8 à 13 représentants au Grand ConseilCantonales: le Val-de-Travers cartonne et passe de 8 à 13 représentants au Grand Conseil

Top