Elections cantonales neuchâteloises: l’UDC présente un seul candidat pour le Conseil d’Etat

Pour la prochaine élection du Conseil d’Etat, l’UDC a choisi de présenter un seul candidat, le député et entrepreneur Grégoire Cario.
15 févr. 2021, 15:59
/ Màj. le 04 mars 2021 à 10:20
Grégoire Cario a aussi été candidat aux élections fédérales de 2019.

La course à l’élection du Conseil d’Etat le 18 avril prochain s’intensifie à Neuchâtel. L’UDC a annoncé ce lundi qu’elle ne présenterait qu’un seul candidat, le député et entrepreneur Grégoire Cario, de Cortaillod.

Âgé de 60 ans, cet informaticien et comptable indépendant a été choisi pour son expérience politique tant au niveau communal que cantonal. A noter que Grégoire Cario a aussi été candidat aux élections fédérales de 2019. «Homme calme, de convictions et de dialogue, il sait aussi être à l’écoute des préoccupations de la population», a souligné le parti dans un communiqué.

Correction fiscale et préférence locale

«En pleine phase de reconstruction, l’UDC Neuchâtel veut retrouver une place plus importante dans le canton de Neuchâtel», ajoute la formation politique. Pour ce qui est de la liste pour l’élection du Grand Conseil, celle-ci comporte 22 noms, des «personnes expérimentées et des nouvelles». Actuellement, le parti compte cinq députés.

«Renforcer l’attractivité du canton, au travers notamment de corrections fiscales, le renforcement de la préférence locale en matière d’embauche et le développement d’une économie de proximité plus indépendante de l’étranger», voici les thèmes phares qui seront portés par le candidat désigné.

Sept femmes dans la course

Pour le Conseil d’Etat, 16 candidats ont déjà été désignés par les partis, dont sept femmes. Le PLR part avec quatre candidats, dont les deux sortants Alain Ribaux et Laurent Favre. Le PS lance trois personnes dans la course, dont le sortant Laurent Kurth. Deux membres socialistes du gouvernement Monika Maire-Hefti et Jean-Nat Karakash ne se représentent pas pour un nouveau mandat. Les Verts partent avec un seul candidat, et sans faire liste commune avec le PS au 1er tour. Le PDC présente une candidate.

Pour rappel: les élections du 18 avril auront lieu selon une nouvelle formule. Les candidats au Grand Conseil seront élus par l’ensemble de la population neuchâteloise, et plus seulement par celle de leur district. Outre la circonscription unique, la réforme prévoit une réduction du nombre de députés de 115 à 100, la fin des apparentements et la baisse du quorum de 10 à 3%.

par Victoria Javet