Début de la nouvelle législature neuchâteloise ce mardi

Les nouvelles autorités neuchâteloises ont été assermentées ce mardi au château de Neuchâtel. Le début officiel de la 51e législature s’est effectué sans cérémonie solennelle à la Collégiale et sans le traditionnel cortège, à cause de la pandémie de Covid-19.
25 mai 2021, 12:18
/ Màj. le 25 mai 2021 à 12:32
Les nouvelles autorités neuchâteloises ont été assermentées mardi au Château de Neuchâtel.

S’il n’y a pas eu de cérémonie solennelle, les cloches de la Collégiale ont sonné à 10h45, juste avant le démarrage de la session, pour le début officiel de la 51e législature du Grand Conseil ce mardi à Neuchâtel.

A lire aussi: Nous avons passé au scanner le profil des 100 députées et députés neuchâtelois

Les députés et les suppléants du nouveau Grand Conseil ont été assermentés dans la salle du parlement. Plusieurs parlementaires élus le 18 avril étaient absents et n’ont cependant pas pu être assermentés mardi. C’était notamment le cas de la plus jeune députée, la Verte Juliette Grimm, âgée de 18 ans, absente en raison d’examens de maturité.

Les cinq conseillers d’Etat ont aussi prêté serment. Ce fut le cas des sortants Alain Ribaux (PLR), Laurent Favre (PLR) et Laurent Kurth (PS) et des nouvelles élues le 9 mai, à savoir Florence Nater (PS) et Crystel Graf (PLR).

A lire aussi: Quelles professions exercent les parlementaires neuchâtelois?

Un PLR à la présidence

Le nouveau président du Grand Conseil est le PLR Quentin Di Meo. Le doyen du Grand Conseil lui a remis la traditionnelle cloche, servant à ramener si nécessaire le calme dans la salle. La 1re vice-présidente est la Verte Clarence Chollet et la 2e vice-présidente est la socialiste Martine Docourt Ducommun.