Cantonales neuchâteloises 2021: Solidarités vise au moins trois sièges au Grand Conseil

chargement

Politique Des candidatures de combat pour le Conseil d’Etat, une majorité de candidates: Solidarités vise au moins trois sièges au Grand Conseil. La campagne – pour la justice climatique et sociale, un vote féministe et antiraciste –, se fera à la fois sur le terrain et internet.

 10.03.2021, 15:29
Premium
Julia Huguenin-Dumittan et François Chédel, deux des candidats de Solidarités au Grand Conseil.

Des listes dynamiques, des candidats «massivement impliqués dans les milieux sociaux, syndicaux, associatifs et sur le terrain»: Solidarités s’engage dans la campagne des cantonales du 18 avril avec comme objectif d’obtenir au moins trois sièges au Grand Conseil, trois députés «qui défendront leurs idées sans concession».

«Nous faisons cette campagne avec les moyens du bord et, dans l’idéal, un budget entre 10 000 et 15 000 francs», assurent les responsables de la formation de gauche. Les réseaux sociaux...

À lire aussi...

PolitiqueZoé Bachmann, porte-parole de Solidarités Neuchâtel: «Le canton n’est pas socialement juste»Zoé Bachmann, porte-parole de Solidarités Neuchâtel: «Le canton n’est pas socialement juste»

PolitiqueCantonales neuchâteloises: trois Solidarités en lice pour le Conseil d’EtatCantonales neuchâteloises: trois Solidarités en lice pour le Conseil d’Etat

TransparenceCantonales neuchâteloises 2021: comment «Arcinfo» va s’y prendre pour être équitableCantonales neuchâteloises 2021: comment «Arcinfo» va s’y prendre pour être équitable

Top