Cantonales neuchâteloises 2021: comment «Arcinfo» va s’y prendre pour être équitable

chargement

Transparence «Arcinfo» ne pourra pas présenter en détail les 525 candidatures au Grand Conseil neuchâtelois et les 21 au Conseil d’Etat. Il serait aussi injuste de n’évoquer que celles et ceux qui ont manifestement les meilleures chances. Voici comment nous allons procéder.

 09.03.2021, 19:22
"ArcInfo" a prévu un cadre précis et équitable pour couvrir les élections cantonales.

Comment garantir un traitement médiatique équitable entre les candidates et les candidats aux élections cantonales neuchâteloises du 18 avril? Il n’y a pas de réponse simple à cette question.

Montrer la diversité

Parler des 21 candidatures au Conseil d’Etat neuchâtelois et des 525 au Grand Conseil exactement de la même manière, avec des articles de même taille et des vidéos au même format? C’est inenvisageable: cela représenterait une masse énorme d’informations, difficile à produire mais aussi à digérer pour notre lectorat, qui attend notamment des éléments de comparaison entre celles et ceux qui sont les mieux placés pour accéder au pouvoir.

A l’inverse, il serait injuste de nous cantonner aux favorites et aux favoris ainsi qu’aux partis les plus en vue. Montrer la diversité des candidatures est important du point de vue démocratique, même si beaucoup n’ont que peu de chances d’aboutir.

Il s’agit également de faire preuve d’humilité, car notre analyse et les observateurs de la vie politique neuchâteloise que nous contactons peuvent passer à côté d’une personnalité qui obtiendra un score inattendu. Entre ces deux extrêmes, il s’agit donc de trouver une voie médiane et de définir des règles claires pour tout le monde.

Articles et vidéos pour le Conseil d’Etat

Pour le Conseil d’Etat, notre rédaction a donc choisi de consacrer un article à chaque candidature. Son format sera plus important pour celles et ceux qui apparaissent raisonnablement en position de remporter l’un des cinq sièges.

Nous avons aussi prévu un entretien en vidéo avec chacun des trois conseillers d’Etat sortants et avec une candidate ou un candidat au Conseil d’Etat par parti (désigné par le parti).

Concernant l’élection des 100 députés du Grand Conseil, nous avons déjà consacré une série aux responsables des différentes sections neuchâteloises qui ont détaillé leur stratégie.

Nous prévoyons également des articles thématiques qui présenteront la politique des uns et des autres, notamment sur les sujets qui auront émergé du sondage réalisé auprès de notre lectorat. Nous veillons par ailleurs à équilibrer la couverture des conférences de presse proposées par chaque formation.

Pour éviter que la campagne ne sorte de ce cadre, nous avons aussi suspendu pendant la campagne les prises de parole partisanes dans notre courrier des lecteurs. Nous évitons également les points de vue dans notre espace «forum» de personnes qui seraient engagées dans cette campagne.

Enfin, nous avons choisi de ne pas publier dans nos actualités les consignes de vote des organisations et des associations pour ne pas risquer d’avantager telle ou telle, dans la mesure où nous ne pouvons garantir de les publier toutes. Ces consignes sont en outre envoyées directement à leurs membres par ces organisations.

Actualisation du 1er avril 2021: le dernier paragraphe sur les consignes de vote a été ajouté.


À lire aussi...

ElectionsCantonales neuchâteloises: tout sur les ambitions des partisCantonales neuchâteloises: tout sur les ambitions des partis

ElectionsCantonales neuchâteloises 2021: Christian Mukuna a tendu son micro aux jeunesCantonales neuchâteloises 2021: Christian Mukuna a tendu son micro aux jeunes

PolitiqueCantonales neuchâteloises 2021: qui sont les 525 candidats au Grand Conseil?Cantonales neuchâteloises 2021: qui sont les 525 candidats au Grand Conseil?

PolitiqueCantonales neuchâteloises 2021: qui sont les favoris parmi les candidats au Conseil d’Etat?Cantonales neuchâteloises 2021: qui sont les favoris parmi les candidats au Conseil d’Etat?

Top