Cantonales 2021: le PLR et le PS résistent bien… et ça ne date pas d’hier

chargement

Analyse En 1981, le PLR de l’époque et le PS trustaient le Conseil d’Etat et 94% des sièges au Grand Conseil. Quarante ans plus tard, ils sont toujours incontournables. On fait le point sur les principaux enseignements de ces cantonales 2021.

 10.05.2021, 17:31
Lecture: 4min
Premium
Depuis quarante ans, à quelques exceptions près, le PLR et le PS se partagent tous les sièges du Conseil d'Etat.

Les élections cantonales neuchâteloises sont maintenant bouclées, avec la perte par la gauche de sa majorité à la fois au Conseil d’Etat et au Grand Conseil. Nous tirons ici quelques enseignements de ce scrutin, en rappelant l’évolution du paysage politique de ces dernières années.

Hégémonie du PLR et du PS à l’exécutif

À lire aussi...

AnalyseCantonales 2021: les défis du nouveau Conseil d’Etat neuchâteloisCantonales 2021: les défis du nouveau Conseil d’Etat neuchâtelois

AnalyseCantonales 2021: la victoire de la PLR Crystel Graf, c’est la victoire de la solidaritéCantonales 2021: la victoire de la PLR Crystel Graf, c’est la victoire de la solidarité

Top