Brésil 2014: la Coupe du monde stimule l'apprentissage du Portugais

La Coupe du monde au Brésil a un effet dopant sur l'apprentissage du portugais en Suisse romande. Certaines écoles ont enregistré le double d'inscriptions ou une nette augmentation par rapport à l'année passée.
07 août 2015, 13:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La culture brésilienne est contagieuse en période de Coupe du monde.

"Depuis l'été 2013, jusqu'à ce mois de juin, la demande de cours en portugais a doublé en Suisse romande", constate Gautier Oudot, responsable d'ESL - Séjours linguistiques. L'effet "Coupe du monde" semble bien expliquer cette tendance, mais pas seulement. "Les JO 2016 et le boum économique rendent la langue portugaise de plus en plus attractive", explique le responsable d'ESL. 

Les jeunes étudiants, qui veulent profiter de la Coupe du monde et apprendre la langue du pays en même temps, sont nombreux à prévoir un voyage au Brésil. "Mais les jeunes cadres qui veulent apprendre les rudiments de la langue pour le business font aussi partie de nos clients", précise Gautier Oudot. 

30% d'inscriptions en plus à l'Ecole-club

La tendance est similaire du côté de l'Ecole-club Migros. "Pour la Suisse romande, nous avons cette année une augmentation de 30% d'inscriptions pour les cours de portugais", constate Ariane Lang, responsable des relations publiques pour l'Ecole-club. 

Pour la période allant de janvier à avril 2013, il y avait 90 inscriptions, alors que pendant les mêmes mois en 2014, 120 personnes se sont inscrites pour apprendre la langue du pays hôte de la Coupe du monde.

Pour être dans la tendance, le mot de la fin est en portugais: Viva a Copa do Mundo no Brasil!